GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Aujourd'hui
Lundi 29 Août
Mardi 30 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    La Suède exige des papiers d'identité pour franchir le pont de l'Öresund

    media Le pont-tunnel de l'Öresund relie la Suède au Danemark. REUTERS/Johan Nilsson

    La Suède impose de nouveaux contrôles aux frontières. Désormais les réfugiés sans papiers ne seront plus autorisés à franchir la frontière au niveau du pont de l'Öresund, principal point d'entrée dans le pays. Depuis minuit des contrôles systématiques ont été mis en place dans les trains et les bus qui traversent ce pont qui relie le Danemark à la Suède.

    La Suède, dépassée par le flux de migrants, prend une mesure radicale pour décourager les arrivées. Les passagers de trains, cars ou ferries venant du Danemark devront désormais présenter une pièce d'identité avec photo.

    Les contrôles systématiques, pour les voyageurs désireux de se rendre en Suède, sont de la responsabilité des transporteurs, qui encourent de fortes amendes s'ils ne les effectuent pas. Ces contrôles sont en vigueur depuis minuit dans la gare danoise de Kastrup. C'est de là que partent les trains qui traversent le pont de l'Öresund vers la Suède.

    Tous les voyageurs doivent présenter une pièce d'identité et cette mesure s'applique également sur les ferries qui traversent le détroit de l'Öresund. Dans une première étape de resserrement de sa politique migratoire, la Suède avait rétabli, le 12 novembre, les contrôles sur les ferries en provenance des ports danois et allemands de la mer Baltique, mais ils n'étaient réalisés qu'en certains points du trajet et de façon aléatoire. Maintenant, les migrants qui tentent d'embarquer sans papiers d'identité sont automatiquement refoulés, de même que ceux en transit vers la Norvège ou la Finlande et qui refusent de déposer une demande d'asile sur place.

    Les mesures qui viennent d'être prises posent problème aux 8 600 personnes qui font quotidiennement la navette entre Copenhague et la troisième ville suédoise, Malmö, notamment des retards et même des suppressions de trains. Le Danemark craint aussi que les migrants refoulés par la Suède ne restent sur son sol.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.