GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Attentats de Paris: l’empreinte de Salah Abdeslam trouvée à Bruxelles

    media Une photo de Salah Abdeslam diffusée par la police française qui a émis un mandat de recherche le dimanche 15 novembre 2015. AFP PHOTO / POLICE NATIONALE

    Une empreinte digitale de Salah Abdeslam, l'un des auteurs présumés des attentats de Paris le 13 novembre, a été trouvée dans un appartement de Bruxelles le 10 décembre, annonce ce vendredi 8 janvier le parquet belge. La police a également découvert des traces d'explosifs et trois ceintures « qui pourraient avoir été destinées à transporter des explosifs ».

    Cette empreinte, trouvé le 10 décembre dernier dans un appartement à Bruxelles, est désormais la dernière trace en date de Salah Abdeslam. Pour rappel, il a formellement été vu pour la dernière fois le 14 novembre, au lendemain des attentats de Paris, lors d'un contrôle routier dans le nord de la France. Il était alors exfiltré en direction de la Belgique par deux amis, Hamza Attou et Mohamed Amri. Deux hommes aujourd'hui en détention dans le cadre du volet belge de l'enquête.

    L’appartement, perquisitionné par la police belge le 10 décembre dernier, se trouve à Schaerbeek, une commune populaire de Bruxelles. L'empreinte trouvée aurait pu dater d’avant les attentats mais l’appartement a été entretemps nettoyé de fond en comble. Les enquêteurs supposent donc que Salah Abdeslam y est retourné pour s’y cacher, d’autant que l’un de ses complices, Ali Oulkadi, l’a justement déposé à Schaerbeek le 14 novembre après son retour de Paris.

    L'atelier des attentats du 13 novembre retrouvé?

    De plus, les enquêteurs belges suspectent l'une des huit autres personnes inculpées dans le cadre de l’enquête d’avoir loué l’appartement sous une fausse identité. En plus de cette empreinte de Salah Abdeslam, du matériel pour concevoir des explosifs a été retrouvé. Il y avait notamment des traces de péroxyde d’acétone, l’explosif TATP qui a été utilisé dans les ceintures d'explosifs des kamikazes du 13 novembre. Trois ceintures ont également été dénichées par la police belge.

    Cet appartement serait donc l’atelier de confection des bombes utilisées lors des attentats de Paris. Les détonateurs auraient, eux, été ajoutés plus tard dans un hôtel à Alfortville près de Paris.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.