GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
Lundi 30 Mai
Mardi 31 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 2 Juin
Vendredi 3 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Belgique: des cours pour aider les migrants à s'intégrer

    media Migrants dans un camp de toile improvisé devant le ministère des Affaires étrangères à Bruxelles, en septembre 2015. REUTERS/Yves Herman

    Pour familiariser les migrants aux mœurs et coutumes des habitants leur pays d'adoption, quelques pays ont mis en place des dispositifs d'insertion. Après la Norvège, c'est au tour de la Belgique, qui va généraliser des cours pour expliquer aux demandeurs d'asile comment se comporter envers les femmes.

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    L'annonce a été faite par Theo Francken, le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration après les agressions contre des femmes en Allemagne. Ces cours, dispensés dans plusieurs langues orientales, seront destinés à faire comprendre les valeurs et usages européens aux candidats-réfugiés, regroupés dans les centres d'accueil en Belgique. Le volet le plus commenté est celui qui traite du respect dû à toute personne, et, en particulier, aux femmes.

    Le projet fait polémique. Car Theo Francken, inlassable promoteur de ces cours, est membre du parti national-populiste flamand (N-VA), ouvertement hostile à toute forme d'immigration. Au secrétaire d'Etat qui invoque « la nécessité d'éduquer de jeunes célibataires issus de sociétés matriarcales, peu habitués au contact avec des femmes européennes », la ministre francophone des Droits des Femmes réplique qu'il s'agit « de racisme à peine déguisé ».

    Présentée comme un projet nouveau en réaction aux graves incidents survenus en Allemagne dans la nuit de la Saint-Sylvestre, l'initiative n'est par ailleurs pas nouvelle : ces cours sont déjà dispensés dans le centre d'accueil de la province d'Anvers, fief du parti de M. Francken. Ce type de cours a été organisé pour la première fois en Norvège en 2011, après une série de viols en bande, commis par des réfugiés, notamment afghans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.