GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: le secteur automobile dans une mauvaise passe

    media Circulation automobile à Moscou, le 11 janvier 2016. REUTERS/Maxim Shemetov

    En Russie, les constructeurs automobiles sont en plein marasme, à l'image de l'économie du pays. Les chiffres de 2015 sont mauvais. Et il y a peu de visibilité pour 2016.

    Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

    Les constructeurs automobiles prévoient une baisse de 4,7% de leurs ventes en 2016 sur le marché russe. Un chiffre qui parait presque positif apres l'effondrement du marché en 2015 : - 35,7%. Mais pour le président du comité automobile de l'Association of European Business, Joerg Schreiber, « le marché n'est pas encore stabilisé », et il n y a « pas de dynamique positive ».

    Les ventes sont soutenues par la politique gouvernementale de prime à la casse et de subventions aux crédits automobile. Pour les constructeurs, il faut absolument que cette politique se poursuive.

    Cinquième place en Europe

    En trois ans, le marché russe a chuté de 45% et se classe désormais à la 5e place en Europe, alors qu'il s'était hissé à la deuxième place en 2012. Actuellement le marché est en surcapacité.

    La faiblesse du rouble a renchéri le prix des voitures, à cause notamment des importations de pièces détachés. L'un des principaux pays fournisseurs est la Turquie. Mais la Russie a imposé de nouvelles contraintes douanières aux marchandises en provenance de ce pays, ce qui handicape le secteur de la construction mécanique.
    Les constructeurs ont donc peu de visibilité. Certains ont recours au chômage technique, d'autres préfèrent parler de flexibilité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.