GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 31 Juillet
Lundi 1 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La ville polonaise de Wroclaw, capitale européenne de la culture 2016

    media Quelque 1500 danseurs, jongleurs, acrobates et musiciens polonais se sont retrouvés à Wroclaw pour une fête européenne futuriste. Reuters

    Depuis ce week-end, la ville de Wroclaw en Pologne est la capitale européenne de la Culture. Plus de 1 000 événements y auront lieu durant cette année 2016. Le coup d'envoi officiel des festivités a été donné le 17 janvier 2016 avec un spectacle mis en scène par Chris Baldwin, connu pour avoir conçu la cérémonie d'ouverture des JO de Londres en 2012. L'Europe culturelle aura donc les yeux rivés sur la Pologne pour peut-être faire oublier les tensions actuelles entre Bruxelles et Varsovie.

    De notre correspondant à Wroclaw, Damien Simonart

    Quatre défilés racontant l'histoire de Wroclaw, capitale européenne 2016 de la Culture, se rejoignent à la tombée de la nuit sur la place centrale, noire de monde. Pendant une demi-heure, un spectacle mélangeant musique, danse et accrobaties retrace la renaissance de Wroclaw, laissée en ruine par les nazis à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

    Chris Baldwin le metteur en scène a utilisé 1 500 figurants, tous des habitants de Wroclaw : «Cette ville est un exemple de ce qu'est une ville européenne. Il n'y a plus ou très peu de citoyens allemands et de fait c'est une ville polonaise. Mais son héritage est européen. Il n'y a plus de ville "pure" en Europe. Nous sommes tous un mélange de plusieurs choses».

    Des artistes du monde entier sont attendus à Wroclaw en 2016 mais l'image de la Pologne est écornée à cause de l'instabilité politique qui y règne depuis décembre. Le nouveau pouvoir donne des signes d'euroscepticisme. Rafal Dutkiewicz, le maire de Wroclaw, s'en détache: «Le livre qui raconte les 1 000 ans de Wroclaw porte le titre : 'Wroclaw, la fleur de l'Europe'. Restons là-dessus ! Il ne faut pas mélanger la culture avec la politique». Politiques et habitants semblent du même avis.

    Malgré le froid, l'affluence dans les rues pour ce premier week-end culturel a été très grande. Les artistes d'où qu'ils viennent seront accueillis à bras ouverts.

    Autre capitale européenne de la Culture 2016: Donostia - San-Sebastian

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.