GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Attentats de Paris: deux suspects arrêtés à Molenbeek

    media Deux suspects ont été arrêtés dans la commune bruxelloise de Molenbeek, le 20 et le 21 janvier 2016. REUTERS/Yves Herman

    Deux nouvelles interpellations ont eu lieu en Belgique dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Depuis le 14 novembre, la police fédérale belge a procédé à de multiples perquisitions et arrestations. Neuf hommes sont pour l'instant sous les verrous. Les deux hommes arrêtés à Bruxelles sont maintenant en attente de la décision du juge d'instruction. Il a 24 heures pour les placer ou non sous mandat d'arrêt.

    Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

    La dernière vague de perquisitions à Bruxelles s'est déroulée en deux temps, d'abord mercredi 20 janvier en fin d'après-midi, puis ce jeudi 21. Elles ont toutes les deux eu lieu à nouveau dans la commune de Molenbeek-Saint-Jean et ont toutes les deux donné lieu à des interpellations dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris.

    Le procureur fédéral ne donne que les prénoms et l'initiale du nom. Zakaria J. né en 1986 et de nationalité belge a été arrêté mercredi et Mustafa E. né en 1981 et de nationalité marocaine a été arrêté ce jeudi. Aucune arme ou aucun explosif n'ont été retrouvés lors des perquisitions. Selon le parquet fédéral, ces deux personnes ont été interpellées en raison, « de leurs liens présumés avec différentes personnes citées dans le dossier ». Il ne s'agit donc pas forcément de Salah Abdeslam qui reste l'ennemi public numéro un en Belgique.

    Une rixe a par ailleurs éclaté mercredi 20 janvier à Molenbeek à quelques pas de l'endroit où se déroulait la première des deux arrestations. Une bande de jeunes s'en est pris aux militaires sécurisant une gare et a tenté de s'emparer d'une de leurs armes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.