GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Moldavie: des milliers de manifestants dans les rues de la capitale

    media Selon la police, 10 000 manifestants se sont rassemblés dans le centre de Chisinau, la capitale moldave, jeudi 21 janvier 2016. AFP / DORIN GOIAN

    Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce jeudi 21 janvier aux abords du Parlement à Chisinau, la capitale moldave. Ils protestaient contre l'élection à la va-vite d'un nouveau Premier ministre, déjà taxé de corruption.

    Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    « Nous sommes le peuple ! » ; « Nous n'abandonnerons pas ! » ; « De nouvelles élections anticipées maintenant ! » L'ambiance était électrique ce jeudi dans le centre de Chisinau où une protestation de masse, relayée sur des vidéos en ligne et sur les réseaux sociaux, a réuni près de 10 000 manifestants selon la police. Ils se sont rassemblés sur la place centrale de la capitale moldave, avant de défiler autour du Parlement et dans les principales rues de la ville.

    Cette manifestation protestait contre la nomination par le Parlement de Pavel Filip au poste de Premier ministre, et la composition du gouvernement. La séance s'est tenue tard dans la nuit du 20 janvier dans le plus grand secret, sans que les médias nationaux aient pu y assister.

    Pavel Filip est le troisième Premier ministre de la Moldavie en moins d'un an. Il est issu d'une coalition qui se revendique pro-européenne, mais qui est empêtrée dans des scandales de corruption.

    Un groupe de manifestants a brièvement envahi le Parlement dans la nuit de mercredi à jeudi. Ils assurent qu'ils sont prêts à le refaire si leurs demandes ne sont pas entendues.

    Les forces de police sont déployées en masse dans le centre-ville. Même si certains agents ont d'ores et déjà baissé leurs armes et rejoint les manifestants, la situation ne montre aucun signe d'apaisement.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.