GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Janvier
Vendredi 20 Janvier
Samedi 21 Janvier
Dimanche 22 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 24 Janvier
Mercredi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cinq soldats égyptiens tués dans la péninsule du Sinaï le dimanche 22 janvier par des «éléments fondamentalistes» (armée)
    • Astana: il n'y aura pas de pourparlers en face à face pour la première session (porte-parole rebelles syriens)
    • Chine: il y avait 731 millions d'internautes dans le pays en décembre 2016 (+6,2% en un an) selon le gouvernement
    • Polynésie française: après de fortes pluies, le gouvernement place la collectivité en «état de calamité naturelle»
    • La police indonésienne arrête 17 personnes expulsées de Turquie et soupçonnées de liens avec le groupe EI (police)
    Europe

    L'association France terre d'asile submergée par l'afflux de migrants

    media De plus en plus de réfugiés, pour la plupart afghans et iraniens, se convertissent au christianisme une fois arrivés en Allemagne. AFP/FRANK RUMPENHORST

    Trois mois après son application, la réforme pour les demandeurs d'asile est confrontée à l'augmentation des demandes. Au siège de l'association française France terre d'asile (FTDA), on enregistre 22% de dossiers de plus qu'en 2014. Sans moyens pour embaucher du personnel et reloger les demandeurs, les files d'attente grossissent et les délais s'allongent.

    La tension monte très vite au siège de l’association France terre d’asile. En cause, le non-respect des dates et des horaires de convocation.

    Mireille a dû forcer un peu, mais elle est arrivée avec sa photo et ses papiers d'identité pour relever son courrier : « Je viens de Côte d’Ivoire. Je demande l’asile depuis presque un an parce que j’étais persécutée en Côte d’Ivoire par rapport à la religion et aussi au mariage forcé. »

    Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la majorité des demandes depuis deux ans ne sont pas syriennes ou irakiennes, mais afghanes.

    A lire : Demandeurs d'asile: l'Allemagne veut accélérer les procédures

    « Daech est quand même dans trois régions de l’Afghanistan aujourd’hui. Le pays a toujours été plus ou moins en guerre, avec des problèmes au niveau des civils. Il semblerait quand même que ça se soit dégradé ces derniers mois. C’est géopolitique », explique une assistante sociale.

    Pour leur éviter la survie dans la rue, les associations multiplient les appels à la mairie de Paris et au gouvernement. France terre d'asile n'a pour le moment obtenu que des promesses.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.