GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 1 Août
Mardi 2 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Italie: forte mobilisation des partisans de l'union civile homosexuelle

    media Les partisans de l'union civile entre les personnes de même sexe se sont réunis, le 23 Janvier 2016, devant le Panthéon à Rome en Italie. AFP PHOTO/ALBERTO PIZZOLI

    En Italie, des milliers de partisans sont descendus dans la rue pour défendre les droits des couples de même sexe, toujours pas encadrés par une loi. Rappelons que le 21 juillet 2015, la Cour européenne des droits de l’homme a demandé un cadre juridique « pour reconnaître et protéger l’union entre personnes du même sexe. » Le Parlement italien discute depuis 1986 de projets de loi sur une union civile. Jusqu’à présent, tous ont été enterrés.

    Avec notre correspondante à Rome,  Anne Le Nir

    De Milan à Rome, de Gênes à Palerme, des milliers d’Italiens, avec parfois des familles au grand complet, sont descendus dans la rue et ont scandé : « Italie réveille-toi ! »

    Les manifestants défendent ardemment le nouveau projet de loi sur les unions civiles pour les couples du même sexe. Le projet prévoit également l’adoption des enfants naturels d’un conjoint, s’ils n’ont pas d’autres parents reconnus.

    Mais la question de l’adoption des enfants divise les parlementaires de manière transversale. Pas moins de 6 000 amendements ont été déposés au Sénat où débutera, jeudi prochain, la discussion des articles du texte.

    Un débat houleux

    Le chef du gouvernement, Matteo Renzi, souhaite qu’un compromis puisse être trouvé. Mais, sans accord préalable au sein de la majorité, chaque sénateur votera à bulletin secret les différents articles du texte.

    Le débat s’annonce en tous cas houleux. L’Église catholique pèse de tout son poids. Les partisans de la famille traditionnelle annoncent d’ailleurs une mobilisation nationale massive à Rome, samedi prochain.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.