GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Aujourd'hui
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial 2018: le Nigeria bat l’Islande (2-0) dans le groupe D de l’Argentine et se relance pour la qualification en huitièmes de finale
    Dernières infos
    • Manifestations au Nicaragua: le bilan monte à 212 morts (CIDH)
    Europe

    Le président iranien reçu au Vatican par le pape François

    media Le président iranien Hassan Rohani rencontrera le pape François pour la première fois. Capture d'écran / CBSNews

    La tournée européenne du président iranien Hassan Rohani se poursuit. Après l’étape italienne lundi et avant la France mercredi, Hassan Rohani est reçu ce mardi matin au Vatican où il rencontre le pape François pour la première fois.

    Avec notre correspondant au Vatican,  Antoine-Marie Izoard

    L’unique visite officielle d’un président iranien au Vatican remonte à 1999. Il y a 17 ans, accueilli par Jean-Paul II, Mohammad Khatami y avait effectué une visite qualifiée alors d’historique. Son successeur, l’ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad, n’a, quant à lui jamais franchi les murs du petit Etat.

    Au Vatican, il n’est pas question d’accords économiques, comme à Rome ou Paris. Mais forts de leurs relations ininterrompues depuis plus de 60 ans, et cela malgré la révolution islamique de 1979, Téhéran et le Saint-Siège collaborent notamment dans le dialogue interreligieux et dans des domaines scientifiques tels que l’astronomie.

    Si le pape François, à son habitude, devrait privilégier la rencontre avec le président Rohani, ses collaborateurs en charge de la diplomatie ne manqueront pas d’aborder avec lui la crise au Moyen-Orient, et son soutien au régime syrien. Ils devraient inviter Téhéran à l’apaisement avec Israël, et saluer aussi son retour sur la scène internationale après l'accord nucléaire et la fin des sanctions.

    Mais un sujet délicat devrait être également au menu des discussions, en toute diplomatie, à savoir les violations de la liberté religieuse des minorités, à commencer par les catholiques, quelques milliers à peine dans la République islamique.

    → A lire aussi : Le président iranien, Hassan Rohani, en visite en Italie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.