GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    A la Une: Croatie, un nouveau gouvernement d’hommes, corrompus et bigots

    media Le Premier ministre Tihomir Orešković, lors de la présentation de son programme au parlement croate, le 22 janvier 2016. AFP/Stringer

    Un mois pour le faire, six jours pour le défaire. Jeudi soir, le ministre controversé des Anciens combattants, Mijo Crnoja, a démissionné. Mais il est loin d’être le seul à faire polémique dans ce cabinet dirigé par un inconnu venu du Canada et dominé par les hommes, les corrompus et les catholiques rétrogrades. Avec un ministre de la Culture révisionniste. Le portrait au vitriol d’un gouvernement à droite toute par l’éditorialiste Boris Dežulović.
    Croatie : un nouveau gouvernement d’hommes, corrompus et bigots

    Il veut établir une liste des « traîtres à la patrie », mais il ne paie pas ses impôts... Le ministre des Anciens combattants a accumulé les scandales, mais exclut absolument de démissionner. Most, partenaire de coalition du HDZ, aurait demandé son limogeage. Ambiance dans la « Tim’s Team », le nouveau gouvernement de Tihomir Orešković.
    Croatie : Milo Crnoja, le ministre à scandale qui fait vaciller le gouvernement

    Le gouvernement croate va-t-il établir une liste des « traîtres à la patrie » ? C’est en tout cas ce que réclame Mijo Crnoja, le nouveau ministre des Anciens combattants. La société civile se mobilise, et des milliers de citoyens choisissent de « s’auto-dénoncer »... Le cabinet Orešković compte déjà un ministre de la Culture révisionniste. Vous avez dit « centre-droit » ?
    Croatie : mais qui sont donc les « traîtres de la patrie » ?

    Le Sabor croate a voté la confiance au gouvernement de Tihomir Orešković. Le nouveau cabinet, résultant d’un accord entre MOST et le HDZ, fait la part belle à quelques figures venues de l’extrême droite ultra, à commencer par le ministre de la Culture. Un choix qui fait scandale en Croatie.
    Croatie : un nouveau gouvernement ouvert en grand à la droite extrême

    Ce n’est un secret pour personne : le football croate est gangréné depuis des années par la corruption, en toute impunité. Les liens étroits entre dirigeants de club et politiques empêchent tout changement. Mais depuis quelques années, les ultras croates s’activent pour faire bouger les lignes. Entretien avec le sociologue du sport Josip Kregar.
    Football en Croatie : les supporters se mobilisent contre la corruption

    Les manifestations qui se succèdent à Chişinău pourront-elles déboucher sur un mouvement de contestation similaire à celui qui a secoué l’Ukraine il y a quelques mois ? Rien n’est moins sûr, tant les composantes de l’opposition sont disparates et tant la jeunesse moldave semble avoir perdu l’espoir de faire changer les choses.
    Moldavie : une révolution est-elle possible à Chişinău

    Moldavie : la rue mobilisée contre la corruption de l'État

    Une fois encore, des dizaines de milliers de Moldaves se sont réunis dimanche dans le centre de Chișinău pour demander la démission du gouvernement avant le 28 janvier et l’organisation de nouvelles élections. Symboliquement, les manifestants ont appelé le président roumain, Klaus Iohannis, à « soutenir les Roumains de Bessarabie ».
    Moldavie : la rue met (encore) la pression pour de nouvelles élections

    La Roumanie occupe une plutôt flatteuse 52e place dans le classement Reporters sans Frontières sur la liberté de la presse. Dans les Balkans, seule la Slovénie fait mieux. Pourtant, les journalistes roumains font face à de nombreuses pressions tant politiques qu’économiques. Mais les réseaux sociaux bouleversent les médias traditionnels. L’analyse de la directrice du Centre pour le journalisme indépendant en Roumanie, Ioana Avadani.
    Roumanie : « les journalistes devraient toujours être du côté de la justice et des droits de l'Homme »

    Pink TV a vu le jour en 1994, pour divertir les masses et surtout servir le régime Milošević. Après la chute du dictateur, la chaîne de Željko Mitrović, rockeur devenu businessman, a réussi sa reconversion en devenant la vitrine de tous les gouvernements qui se sont succédé. Au point que dans la Serbie d’Aleksandar Vučić, Pink fait aujourd’hui la pluie et le beau temps. Décryptage d’un phénomène médiatique symbole des dérives de la transition.
    Serbie : comment Pink TV est-elle devenue le média personnel de Vučić

    Des centaines de journalistes et de photographes ont manifesté lundi soir à Belgrade, Novi Sad, Čačak, Šabac, Niš, pour dénoncer la détérioration de la situation en matière de liberté de la presse et les pressions politiques qu’ils subissent de la part du SNS, le principal parti au pouvoir. Ils exigent toujours la démission du ministre de la Défense Bratislav Gašić.
    Serbie : journalistes et photographes manifestent contre les pressions politiques

    Milorad Dodik est-il devenu le nouveau meilleur ami du Front national ? Le président de la Republika Srpska a accueilli dimanche dernier une délégation officielle du parti de la famille Le Pen, qui semble vouloir renouer des rapports très étroits avec Banja Luka. L’eurodéputé FN Édouard Ferrand croit avoir vu en RS un « havre de paix pour les Serbes ».
    Bosnie-Herzégovine : le Front national, nouvel allié de la Republika Srpska

    Fin de partie pour le Berlusconi bosnien ? Fahrudin Radončić a été arrêté lundi à Sarajevo. Le magnat de la presse et ancien ministre aurait exercé des pressions sur des témoins devant comparaître au procès de son ancien « associé », le baron de la drogue Naser Kelmendi, actuellement en cours à Pristina.
    Bosnie-Herzégovine : Fahrudin Radončić arrêté à Sarajevo

    Le mois prochain, Hashim Thaçi tentera de se faire élire président du Kosovo. Il suit un modèle bien connu, celui de Milo Đukanović, qui domine sans partage le Monténégro depuis plus d’un quart de siècle, en alternant les fonctions de président et de Premier ministre. Les deux régimes fonctionnent sur les mêmes bases : corruption, trafics et népotisme. L’analyse d’Enver Robelli.
    Dérive absolutiste au Kosovo : Hashim Thaçi, a trouvé son modèle, Milo Đukanović
    Monténégro : manifestation, répression, Đukanović poussé vers la sortie ?

    Syriza avait promis de défendre le port du Pirée, mais la Grèce vient de céder 67 % de son capital au géant chinois COSCO. C’est une conséquence directe de l’accord de juillet avec les créanciers d’Athènes, qui ont exigé la relance des privatisations pour renflouer les caisses de l’État.
    Grèce : Syria brade ses promesses et le port du Pirée aux Chinois

    Les monts du Shar constituent l’un des plus grands trésors naturels des Balkans occidentaux. Riches d’une faune et d’une flore aujourd’hui menacées, ils ont inspiré tout un pan du folklore balkanique. Et pourtant, le massif se dégrade et se dépeuple, faute d’un cadre légal de protection. Il est plus que temps de réagir.
    Macédoine : il faut sauver les monts du Shar

    Marlind Plasa a le malheur d’être honnête. Ce père de famille albanais, demandeur d’asile installé en Ardèche, a ramené un portefeuille volé à la gendarmerie. Il en est ressorti sous escorte. Nouvel exemple de la folie administrative française.
    Demandeur d'asile albanais : il ramène un portefeuille volé, la gendarmerie relance son expulsion
    #RéfugiésBalkans : nouveau naufrage en mer Égée, 24 victimes, dont 10 enfants

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.