GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Suède: une horde d'hommes masqués agresse des migrants à Stockholm

    media Des policiers suédois parlementent avec des manifestants anti-immigration à Stockholm, le 30 janvier 2016. Marcus Ericsson/TT / TT NEWS AGENCY / AFP

    Vendredi soir, dans le centre de Stockholm, un groupe de 50 à 100 personnes a poursuivi et attaqué des personnes qu'elles ont jugées d’origine étrangère.

    Avec notre correspondant à Stockholm,  Sébastien Orion

    Vent de panique dans les rues de la capitale scandinave où un gang déterminé a déferlé vendredi soir pour s’en prendre à de jeunes réfugiés. Entre 50 et 100 personnes, masquées ou encagoulées, s'étaient donné rendez-vous vendredi en début de soirée à Sergels Torg, une grande place piétonne de la capitale suédoise où se croisent jeunes, marginaux et migrants.

    Trois personnes ont été interpellées et, de sources policières, il s’agirait de hooligans liés à des groupes d'extrême-droite. Le Mouvement néo-nazi de résistance suédoise a revendiqué l’action punitive en déclarant que ses membres avaient réussi à « nettoyer la gare de ces immigrants criminels ».

    D’après le journal Aftonbladet, des tracts auraient également été distribués avec le slogan « Il y en a assez ! ». On pouvait y lire également leur intention de « donner à ces enfants venus d'Afrique du Nord, la punition qu’ils méritent ». Cible visée de ces tracts : quelque 200 jeunes dont une majorité de Marocains, venus seuls en Suède et qui se livrent à de petits larcins dans la capitale.

    Hier matin, une autre manifestation organisée par le parti anti-immigration, les démocrates de Suède, a appelé à la démission du gouvernement. Ce dernier est au plus bas dans les sondages et même si le ministre de l’Intérieur social-démocrate vient d’annoncer l’expulsion de 80 000 demandeurs d’asile, la tension continue à monter.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.