GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Brexit: l'UE est «assez forte» pour survivre au Brexit (Merkel)
    • Brexit: Londres ne pourra pas «choisir à la carte» ce qu'elle veut de l'UE (Angela Merkel)
    • En raison d'un mot d'ordre de grève national, les antennes de RFI et la mise à jour des sites de RFI peuvent être perturbées ce mardi
    Europe

    L'Ukraine passe son premier hiver sans gaz russe

    media Une rue de Kiev enneigée, le 25 janvier 2016. REUTERS/Gleb Garanich

    Pas de guerre du gaz cette année entre l'Ukraine et la Russie, et il ne pourrait bien ne plus jamais y en avoir. Deux ans après le changement de régime à Kiev, l'exécutif a oeuvré à une diversification de ses approvisionnements énergétiques conséquente.

    Avec notre correspondante à Kiev,  Sébastien Gobert

    C'est le premier hiver que l'Ukraine survit sans gaz russe. La saison froide n'est pas encore terminée que le président ukrainien Petro Porochenko est triomphal : « la Russie a voulu nous mettre à genoux en nous proposant un prix très élevé pour son gaz. Nous avons dit non », a-t-il rappelé. L'Ukraine n'importe plus de gaz de Russie depuis la fin novembre 2015. Le pays bénéficie certes de températures hivernales modérées et dispose de quelques réserves propres.

    Mais surtout, Kiev a conclu d'importants contrats d'importations de gaz depuis des pays européens. Du gaz que ceux-ci importent eux-mêmes, en partie, depuis la Russie, et revendent à l'Ukraine. Le pays est donc loin de jouir d'une quelconque indépendance énergétique, d'autant que les importations de charbon sont elles aussi interrompues depuis novembre, en réaction au blocus énergétique de la Crimée par l'Ukraine.

    La nouvelle donne s'inscrit dans un contexte de rupture politique, énergétique et commerciale, depuis près de deux ans que les deux frères ennemis se livrent une féroce guerre hybride. Il est difficile de dire si cette rupture est temporaire ou s'inscrira dans la durée, et quelles en seront les conséquences sur les deux pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.