GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Manifestations contre la loi Travail: à l'ouest du pays, les ponts de Normandie et de Tancarville bloqués
    • Energie: le baril de Brent au-dessus de 50 dollars pour la première fois de l'année
    Europe

    Le paradis des jardins à la Royal Academy of Arts à Londres

    media Un visiteur dans l’exposition “Painting the Modern Garden: Monet to Matisse” à la Royal Academy of Arts à Londres. Photo courtesy David Parry

    Les jardins ont inspiré et passionné les plus grands artistes. La Royal Academy of Arts à Londres présente jusqu’au 20 avril une exposition extraordinaire avec 120 tableaux sur le thème des jardins dans les œuvres des plus grands maîtres impressionnistes, postimpressionnistes et d’avant-gardes : de Monet à Matisse, de 1860 à 1920. « Painting the Modern Garden », l’histoire de l’horticulture dans la peinture moderne.

    Monet est incontestablement le plus important peintre de jardins dans l’histoire de l’art. En prenant 35 de ses meilleurs œuvres dont les célèbres nénuphars comme point de départ, l’exposition montre le rôle qu’il a joué dans l’évolution de la peinture.

    « Ce qui va venir »

    « Ici, nous voyons trois toiles de Claude Monet qui sont des représentations de l’étang dans son célèbre jardin à Giverny, en Normandie, explique la commissaire de l’exposition Anne Dumas. Le sujet n’est pas exclusivement l’eau, mais les plantes qui poussent autour, avec des iris qu’il adorait, des herbes, des plantes aquatiques. C’est très intéressant de voir dans ces tableaux de très grand format, peints d’une façon très forte, avec de grands gestes où l’on peut voir où il veut en venir et ce qui va venir, l’avenir, comme, par exemple, la technique des expressionnistes américains dans les années 1950. Monet, évidemment l’artiste-jardinier par excellence, est vraiment la base de l’exposition. »

    Explorer un monde en mutation

    L’univers horticole a donné au peintre la liberté d’innover et d’explorer un monde en mutation.  « Cette période, c’est-à-dire la deuxième moitié du 19e siècle, et le début du 20e siècle, est une période majeure d’expérimentation dans l’histoire de l’art. Mais c’était également une période très intéressante du point de vue de l’horticulture. C’était le début de la société moderne que nous connaissons aujourd’hui. Alors, c’était la première fois que des gens ordinaires pouvaient avoir un jardin, un jardin privé. Un petit paradis personnel. A l’époque, c’était tout nouveau. Les artistes trouvaient cela également très intéressant. Beaucoup des artistes dans cette exposition étaient eux-mêmes des jardiniers. Pour les impressionnistes, cela pouvait être même un laboratoire où l’on pouvait expérimenter avec les formes, mais surtout avec les couleurs, les fleurs… »

    Des écologistes avant l’heure

    Sauvages, luxuriants, exotiques, sophistiqués, les jardins ont fasciné les artistes célèbres comme Renoir, Manet, Pissarro, Van Gogh, Klimt ou Matisse. « Ils étaient vraiment des écologistes avant l’heure. C’était aussi l’époque où l’on voit un grand essor de l’industrie, les grandes villes modernes avec toutes les mauvaises choses qui vont avec : le bruit, la pollution, etc. La possibilité de créer un petit espace privé, tranquille, vert, devenait de plus en plus importante, à cause de l’industrie et des nouvelles villes. »

    Cette exposition qui couvre une période de changement social considérable et de révolution artistique présente le grand triptyque des Agapanthes de Monet, pour la première fois à Londres.

    Painting the Modern Garden: Monet to Matisse, exposition à la Royal Academy of Arts, à Londres, jusqu’au 20 avril.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.