GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Une fiction de la BBC fâche Riga et Moscou

    media Devant le siège de la BBC, à Londres. REUTERS/Paul Hackett

    Une fiction TV de la BBC a réussi à fâcher à la fois la Lettonie et la Russie. Le scénario évoque l'invasion de cet Etat balte et l'utilisation de l'arme nucléaire par la Russie. En novembre dernier, Moscou s'était déjà insurgé contre une fiction norvégienne, qui évoquait l'occupation de la Norvège par l'armée russe.

    Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

    Moscou n'apprécie pas que sa puissance militaire inspire des scénarios de fictions aux médias occidentaux. World War Three : Inside the War Room, imagine une troisième guerre mondiale sur le territoire de la Lettonie vue de la salle de l'état-major britannique. Les Russes ont utilisé l'arme atomique, les Britanniques hésitent à le faire.

    Pour la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, il s'agit d'un film de propagande : « On a l'impression que nos collègues britanniques, surtout ces derniers temps, cherchent à convaincre la société britannique et la communauté internationale, de l'agressivité de la politique extérieure de la Russie, et de façon générale, de représenter la Russie comme l'incarnation du mal universel. A mon avis, tout cela dépasse même les pratiques de la guerre froide. »

    Pour la diplomatie russe, il ne fait aucun doute que ce film fait partie d'une campagne orchestrée par les autorités britanniques. Il s’agirait notamment de faire peur aux Lettons et de les pousser à accepter des armes nucléaires sur leur territoire, alors même, ajoute la diplomate, que la Russie fait tout pour normaliser ses relations avec les Etats baltes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.