GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'Albanie tente de faire face à un déboisement galopant

    media Le village de Lukova sur la mer ionnienne, en Albanie. getty Images

    En Albanie, le Parlement vient de voter une interdiction de dix ans d'exploiter les ressources forestières qui prend la forme d'une non-délivrance de permis de défrichements industriels. Or l'exploitation du bois est une activité économique très répandue dans les Balkans.

    De notre correspondant régional,

    L'Albanie a perdu en une vingtaine d'années 50% de ses surfaces boisées. Le pays n'était pas très riche en ressources forestières par rapport à ses voisins, mais la surface de forêts diminue tellement vite que la décision était devenue inévitable pour éviter « une catastrophe écologique », comme l'a dit le ministre de l'Environnement. Une écrasante majorité de députés (101 élus sur 140) a voté la loi, ce qui est assez rare en Albanie. Sera-t-elle appliquée ? En tout cas, les peines prévues sont très sévères, puisqu’elles peuvent aller jusqu’ à 10 ans de prison.

    Le secteur du bâtiment participe au déboisement

     
    L'Albanie, pays pauvre et en développement, connaît une croissance assez rapide, notamment dans les secteurs du tourisme, alors que la décennie précédente avait vu une explosion de l'immobilier et des constructions sauvages, notamment sur le littoral. Résultat, les investisseurs, souvent des particuliers, ont défriché. Autre point lié au bâtiment : les maçons utilisent tres peu d'étais lors de la construction de maisons, mais souvent les troncs de jeunes arbres, coupés à la dimension requise. Cette seule habitude de construction, très répandue également au Kosovo, a causé la perte de très importantes surfaces boisées. Ajoutons les coupes pour le chauffage domestique, souvent pratiquées sans contrôle, et on obtient la situation actuelle.

    Le bûcheronnage illicite en Albanie

    Le tempo est très rapide puisque, selon le ministère de l'Environnement, 17% des surfaces boisées restantes ont disparu en un peu plus de six ans. Autre facteur aggravant lié à la corruption et à la très faible conscience écologique dans le pays : les administrations responsables des forêts sont souvent complices du déboisement illégal, à tel point que même le fameux parc national de Lura a été touché par le bûcheronnage illicite. Ajoutons qu'en Europe depuis les années 1990, la tendance est au reboisement, sauf en Albanie, le seul pays qui continue à perdre sa forêt.

    L'Albanie interdit l'exploitation forestière pendant dix ans
     
    Il faudra d'abord voir à quel niveau la mesure sera appliquée sur le terrain, mais si elle l'est, elle coûtera des emplois dans le secteur de l'agriculture, qui représente 60% du PIB de ce pays toujours en développement et faisant partie des plus pauvres d'Europe. La loi étant assortie d'une interdiction d'exporter le bois et ses produits. L'Albanie pourra perdre des revenus mais de façon limitée, car beaucoup de pays des Balkans ont une forte filière sylvicole et l'Albanie n'était qu’un petit acteur de ce marché, dont l'un des débouchés est le chauffage domestique.

    En effet, en Albanie comme dans toute la région, le bois est une énergie de chauffage très répandue l'hiver. A noter d'ailleurs que les députés n'ont pas voulu ou pas pu interdire le chauffage au bois. La coupe du bois pour cette activité est la seule qui sera encore autorisée, mais elle sera soumise à chaque fois à l'obtention d'un permis.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.