GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Aujourd'hui
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    A la Une: Serbie, la dèche à Belgrade avec les «migrants économiques»

    media Des réfugiés syriens traversent les frontières entre la Serbie et la Macédoine, le 4 février 2016. AFP/ROBERT ATANASOVSKI

    Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

    Depuis novembre dernier et la fermeture de la « route des Balkans » aux migrants « économiques », ils sont des centaines à errer dans les rues de Belgrade, à la recherche d’une solution pour passer en Croatie ou en Hongrie. Tous racontent la fatigue, la violence des réseaux de passeurs et celle de la police. Et l’espoir insensé de pouvoir continuer leur voyage vers l’Europe.

    Lire : Serbie : dans la dèche à Belgrade avec les «migrants économiques»
     
    Lesbos est devenue la principale porte d’entrée des réfugiés en quête d’Europe. Malgré le froid et la mer démontée, plus de 33 000 réfugiés sont arrivés en janvier sur l’île égéenne voisine de la Turquie. Mais la traversée de 11 kilomètres sur des rafiots pourris fait aussi de nombreuses victimes. Moustafa, un Égyptien arrivé à Lesbos, il y a un an, a ouvert un cimetière qui accueille dignement ces malheureux.
    Lire : Réfugiés : à Lesbos avec Moustafa, l'Égyptien qui offre une sépulture aux «damnés de la mer» 
    Réfugiés : les Balkans, antichambre de l'Union européenne
     
    Le Kosovo occupe une peu glorieuse 87e place au classement de Reporters sans frontières sur la liberté de la presse, derrière la Côte d'Ivoire. Les attaques et les intimidations ne sont pas nouvelles, mais elles sont « inquiétantes » comme le note même l'OSCE. Reportage dans un pays où l'on peut vous menacer de mort sans être inquiété par la justice.
    Lire : Violences, menaces, intimidations : le quotidien des journalistes du Kosovo
     
    Le Centre Kosovar pour les études de sécurité a mené une grande enquête à l’automne auprès des habitants du Kosovo sur leurs perceptions des pays des Balkans et au-delà. Sans surprise, la Serbie est considérée comme le principal ennemi du pays et l’Albanie comme son plus proche allié. Mais certains résultats sont plus étonnants.
    Lire : Le cœur du Kosovo bat pour les États-Unis, l'Albanie... et la Turquie
     
    L'Association des médecins du Nigéria accuse le milliardaire et gouverneur de l'État d'Imo, Rochas Okorocha, d'avoir organisé un trafic d'organes en lien avec le Kosovo, mais aussi la Croatie et la Turquie. Le gouverneur nigérian s'était rendu à Pristina en 2012.
    Lire : Un trafic d'organes entre le Kosovo et le Nigéria ?
     
    La Serbie louvoie depuis 2012, depuis l'arrivée au pouvoir du Parti progressiste d'Aleksandar Vučić et Tomislav Nikolić, entre l'intégration à l'Union européenne et le rapprochement avec Moscou. D'ailleurs, près de 95% des Serbes pensent aujourd'hui que leur pays doit entretenir des liens solides avec Moscou. Mais la Serbie est-elle vraiment prête à lâcher l'UE ? Et quel en serait le prix ?
    Lire : Serbie : « le porte-monnaie en Occident, mais le cœur en Russie »
     
    Le sulfureux propriétaire de Delta Holding, l'homme d'affaires serbe Miroslav Mišković, a vendu à un fonds d'investissement sud-africain ses centres commerciaux Delta City à Belgrade et à Podgorica. Parce qu'« il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ».
    Lire : Serbie : l'oligarque Miroslav Mišković revend ses centres commerciaux à un fonds sud-africain 
     
    Après quatre ans de lutte pour éviter la faillite, les ouvriers de l'usine de détergents de Tuzla ont obtenu, au printemps 2015, de la justice bosnienne le droit de reprendre leur usine. Depuis, ils ont relancé la production en autogestion. Une expérience qui montre que les industries bosniennes ont de l'avenir, au-delà du capitalisme sauvage qui tue le pays à petit feu depuis l'indépendance.
    Lire : Bosnie-Herzégovine : Dita Tuzla, visite dans l'usine modèle des luttes ouvrières 
     
    Selon l'agence Eurostat, les résultats du premier recensement en Bosnie-Herzégovine depuis la fin de la guerre devraient être publiés avant l'été. Les querelles méthodologiques entre les deux entités ne sont pourtant pas réglées. Explications.
    Lire : Bosnie-Herzégovine : trois ans après, enfin les résultats du recensement ?
    Recensements dans les Balkans : comptes, décomptes et polémiques
     
    Qu'est-ce qui se cache derrière l'arrestation de Fahrudin Radončić, l'un des hommes les plus puissants de Bosnie-Herzégovine ? Un règlement de comptes ? Le signe que la guerre des clans politico-mafieux a repris de plus belle ? Une lutte sans merci pour le pouvoir ? Plongée en eaux troubles dans les coulisses de la politique à Sarajevo.
    Lire : Bosnie-Herzégovine : l'arrestation de l'oligarque Fahrudin Radončić, un micmac politico-médiatique 
     
    Le Haut Conseil des juges et procureurs, l'une des plus hautes instances judiciaires bosniennes demande l'interdiction du port de tout signe religieux dans les tribunaux, et donc du voile. Les musulmans, première religion dans le pays, dénoncent une «violation des droits de l'homme».
    Lire : Islam : la Bosnie-Herzégovine interdit le voile au tribunal 
    Islam des Balkans : une tradition de tolérance aujourd'hui menacée ? 
     
    Selon des informations de la chaine Federalna Televizija, quelque 70 mineurs bosniens se trouveraient actuellement sur les territoires contrôlés par l'État islamique.
    Lire : Guerre en Syrie : 70 mineurs bosniens aux côtés de Daech
    Les Balkans et les guerres en Syrie et en Irak 
     
    Neuf mois après [le bain de sang de Kumanovo->http://www.courrierdesbalkans.fr/le-fil-de-l-info/affrontements-armes-a-kumanovo-l-operation-est-terminee.html], qui a fait 18 morts, 29 Albanais comparaissent à Skopje. Ils sont accusés de terrorisme et risquent de très lourdes peines, jusqu'à la perpétuité. Pourtant, de nombreuses zones d'ombre planent sur cette affaire.
    Lire : Macédoine : le procès des « terroristes » de Kumanovo s'ouvre à Skopje
     
    Huit inculpés, dont deux anciens ministres. Le procureur spécial de Skopje a lancé l'opération « Titanic », traquant les responsables du scandale des faux électeurs du parti au pouvoir. Vendredi, deux accusés étaient déférés devant le juge et toujours interrogés dans la soirée.
    Lire : Macédoine : le «Titanic» des faux électeurs du VMRO-DPMNE 
    Macédoine : crise politique sans issue ? 
     
    Le 20 décembre 2015, la Slovénie a rejeté par référendum l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. En pointe dans les combats LGBT du temps de la Yougoslavie, la Société civile slovène vire-t-elle conservatrice ? Entretien avec Andrej Pišl, le président de l'association.
    Lire : Droits LGBT en Slovénie : « des progrès, mais peut mieux faire »
    LGBT : les homos des Balkans se font entendre 
     
    Quand la nouvelle ministre des Finances a déclaré que les Roumains devaient prendre modèle sur les Indiens ou les Brésiliens, «qui sont prêts à travailler pour des cacahuètes», elle a, dans un éclair de lucidité rare chez les puissants, dit la vérité. Elle a décrit, sans le vouloir, la trajectoire de la transition post- communiste, du néolibéralisme au «darwinisme social».
    Lire : Roumanie : les pauvres, eh bien qu'ils crèvent 
     
    Deux ans après la suspension d'un vaste projet minier controversé, les autorités roumaines entament les démarches pour inscrire Roșia Montană au patrimoine mondial de l'humanité. Une victoire pour les milliers de citoyens qui s'étaient mobilisés pour protéger ce coin de Transylvanie, et qui met en lumière l'évolution de l'exploitation minière depuis l'Antiquité.
    Lire : Roumanie : les mines de Roșia Montană sur le chemin de l'UNESCO
     
    Les transferts d'argent des expatriés moldaves ont baissé de 30% entre 2014 et 2015. Ce sont surtout les Moldaves installés en Russie qui ont limité leurs envois, contrairement à ceux établis aux États-Unis.
    Lire : Moldavie : les transferts d'argent de la diaspora en forte baisse
     
    Début janvier, le Monténégro et la Serbie ont célébré chacun de leur côté le centième anniversaire de la bataille de Mojkovac. Au temps de la Yougoslavie, on la présentait comme la preuve de la fraternité entre les deux peuples, mais aujourd'hui, de nouvelles lectures en sont faites. Un événement important de l'histoire des Balkans, qui cristallise les tensions historiques entre les deux voisins.
    Lire : Première Guerre mondiale : le Monténégro et la Serbie se déchirent sur le centenaire de la bataille de Mojkovac 
    La « Grande Guerre » de 14-18 vue des Balkans 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.