GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 2 Octobre
Lundi 3 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: le plus grand hôpital d'Alep-Est a été frappé par des barils d'explosifs (ONG)
    • Le yuan chinois, monnaie de référence du FMI: Pékin salue un «tournant» et promet des réformes
    Europe

    Crise agricole en Europe: un consensus mais pas encore de propositions

    media Les éleveurs souffrent de la surproduction de lait et de viande de porc et de boeuf qui plombe les cours. REUTERS/Stephane Mahe

    La grave crise qui touche les éleveurs français et européens a été au centre des débats des Vingt-Huit ministres de l'Agriculture de l'UE ce lundi à Bruxelles. La France avait été particulièrement en pointe, demandant des mesures tangibles et urgentes. Les agriculteurs devront cependant attendre car les Européens ne sont pas allés plus loin qu'une sorte de prise de conscience commune des problèmes actuels.

    Avec notre bureau à Bruxelles,

    La France avait présenté des demandes dans plusieurs directions pour soutenir les prix et enrayer la spirale de la surproduction de lait, de porc et de bœuf qui frappe l'Union européenne.

    Le seul résultat tangible selon le ministre français de l'Agriculture est que l'ensemble des pays et la Commission européenne reconnaissent la gravité de la situation. « Ce Conseil permet à tout le monde de s’exprimer et de faire consensus sur le constat. Et d’ouvrir des pistes de travail à l’échelle européenne. C’est important, a expliqué Stéphane Le Foll. Les choses, avec ce Conseil européen, ont bougé. On a quelques jours pour avancer et convaincre l’ensemble de nos partenaires et la Commission. »

    Une douzaine de pays européens ont affirmé partager les préoccupations de la France. Un accord de principe a été acté pour chercher des solutions afin de faciliter les exportations, de limiter la production, et de tenter d'obtenir la levée de l'embargo russe.

    Le commissaire européen à l'agriculture Phil Hogan se rendra à Paris dans dix jours pour évoquer les solutions possibles. Mais les solutions concrètes ne seront véritablement sur la table que dans un mois lors de la prochaine réunion des ministres.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.