GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Manifestations contre la loi Travail: à l'ouest du pays, les ponts de Normandie et de Tancarville bloqués
    • Energie: le baril de Brent au-dessus de 50 dollars pour la première fois de l'année
    Europe

    Ukraine: Arseni Iatseniouk échappe à un vote de défiance au Parlement

    media Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, soumis à un vote de défiance, a échappé à la destitution mardi 16 février 2017. REUTERS/Gleb Garanich

    L'Ukraine vit une période de remous politiques. Le procureur général Viktor Shokine a démissionné à la demande du Président Petro Porochenko, après de longues semaines de critiques. Le président avait aussi appelé le Premier ministre Arseni Iatseniouk à démissionner. Mais celui-ci a échappé un vote de défiance au Parlement. La motion n'a recueilli que 194 voix sur les 226 nécessaires pour le faire limoger .

    Arseni Iatseniouk s’est présenté avec beaucoup d’assurance aux députés pour leur présenter son bilan d’activité en 2015. « Nous sommes sûr et certain que ce gouvernement a été sur le bon chemin tout ce temps. Nous nous sommes tenus à notre politique, à nos valeurs, et à nos convictions ! » a lancé le Premier ministre aux parlementaires.

    Arseni Iatseniouk était malgré tout sur le point de faire face à un vote de défiance, proposé par Iouriy Loutsenko, le chef de la majorité présidentielle.« Je vais vous dire pourquoi 70% des Ukrainiens réclament votre démission: ils voient que vous vous êtes arrêté en chemin, lui a-t-il asséné. Rien n’a changé dans le pays, et les gens sont de plus en plus pauvres ».

    Les causes de l'échec du vote

    Ces critiques, alliées à des accusations d’abus de pouvoir et de corruption, pesaient sur Arseni Iatseniouk depuis des mois. Après de longs débats parlementaires, il a néanmoins échappé à un vote de défiance qui semblait acquis.

    Les raisons de l’échec du vote demeurent obscures. Certains font valoir des arrangements secrets avec des oligarques. D’autres des pressions et manipulations de la part de Petro Porochenko lui-même. Quoiqu’il en soit, les critiques se font déjà entendre, et promettent de nouvelles actions. Ce n’est sans doute pas la dernière tentative de destituer Arséni Iatseniouk. Son gouvernement est maintenu, afin de poursuivre des réformes structurelles. Mais cela n’est pas forcément un gage de stabilité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.