GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • British Steel-Ascoval: «La partie n'est pas perdue et nous allons la gagner» (Edouard Philippe)
    • Européennes: ouverture des bureaux de vote au Royaume-Uni
    • Européennes: début du vote avec l'ouverture des bureaux aux Pays-Bas
    • Israël a réduit la zone de pêche à Gaza après le lancement de ballons incendiaires vers son territoire
    • Législatives en Inde: on constaterait un nette avance du BJP de Modi dans les premières tendances du dépouillement
    • Législatives en Inde: début du dépouillement (commission électorale)
    • Le japonais Panasonic suspend ses transactions avec Huawei (porte-parole)
    Europe

    Harcèlement sur internet: cyber-attaques contre la Belgique

    media Les «hackers» de Down-Sec ont bloqué l'accès à plusieurs sites internet dont celui du gouvernement belge, le week-end du 20 février. REUTERS/Mal Langsdon/Files

    La Belgique est confrontée à une série de cyber-attaques. L'accès à plusieurs sites internet, y compris à ceux du gouvernement, est bloqué depuis ce week-end. Il semble que derrière ces actions se trouve un message politique. L'organisation Down-Sec veut en fait alerter les autorités sur le problème du harcèlement sur internet.

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    Les premières attaques ont visé vendredi les sites publics du Premier ministre, du ministre de la Défense, du ministre francophone de l’Education et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Ce dimanche 21 février, une nouvelle série de cyber-attaques a pris pour cible les sites de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN), du Centre de crise du ministère de l’Intérieur et même de l’équipe fédérale d’intervention d’urgence en sécurité informatique (CERT). Ces attaques n’ont visé que des serveurs auxquels le public a accès et n’ont pas perturbé les réseaux informatiques internes de ces institutions.

    Fustiger l'inaction des pouvoirs publics

    C'est le groupe de pirates informatiques belges Down-Sec qui a revendiqué ces actions, qui devraient reprendre en ce début de semaine. Il s’agit apparemment de fustiger l’inaction supposée des pouvoirs publics en matière de protection des mineurs d’âge soumis à un harcèlement personnel sur les réseaux sociaux, ceci à la suite du suicide récent d’une adolescente victime des pratiques irresponsables de ses condisciples.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.