GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: Angela Merkel défend sa politique sur les réfugiés

    media La chancelière Angela Merkela a appelé les Européens à faire preuve de davantage de solidarité; Fredrik von Erichsen / dpa / AFP

    La chancelière allemande, Angela Merkel, en tournée électorale s'est rendue à Fribourg dans l'extrême sud-ouest du pays mardi soir, pour soutenir son candidat, Guido Wolf, en vue des régionales du 13 mars 2016. L'occasion pour elle de revenir sur la crise des réfugiés. les militants sont ravis.

    Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

    Quelques manifestants et un important cordon policier dehors, des applaudissements enthousiastes à l’intérieur de la salle de concert de la ville de Fribourg-en-Brisgau (sud-ouest), Angela Merkel qui ne relâche pas sa peine pour expliquer ses convictions au sujet des réfugiés depuis quelques semaines, remonte dans les sondages. Et cela se sent. Cette femme, engagée au côté des réfugiés, est enthousiaste : « Elle est pour moi une personne très importante en Europe, comme un rocher au milieu de la tempête. Elle est la seule à avoir une vision, pour sortir de cette crise. Elle a un programme et conserve le cap, quels que soient les résultats des sondages à son égard. Je l'admire ».

    A Fribourg, Angela Merkel a, une fois de plus, appelé les Européens à faire preuve de davantage de solidarité. Cet homme, la soixantaine, est convaincu que la chancelière parviendra à convaincre ses partenaires : « Bien sûr, l'Allemagne a été perçue comme donneuse de leçon dans la crise financière. Et c'est pour ça qu'on manque aujourd'hui de consensus. Il faut parler de tout cela, mettre ces vieux conflits de côté et trouver une solution, ensemble ».

    Angela Merkel aura quitté Fribourg-en-Brisgau, hier, re-dopée par le soutien des militants, même si son terne candidat a peu de chance de remporter les élections régionales du 13 mars prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.