GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Le Conseil de l'Europe veut améliorer la condition des femmes roms

    media Lunik IX est un des plus grands ghettos roms d’Europe, avec près de 7000 habitants qui vivent sans eau en permanence ni électricité. Alberto Campi.

    Le Conseil de l'Europe a dévoilé lundi 7 mars les contours d'un plan visant à améliorer l'intégration des Roms. Vingt millions d'euros y seront consacrés sur 4 ans en misant sur le rôle que peuvent jouer les femmes de cette communauté. Il s'agira notamment de former à la création d'entreprise pour les femmes roms, faciliter l'accès à la justice, et sensibiliser à l'éducation.

    « Il est important de rappeler que les Roms restent une population particulièrement vulnérable, une des plus discriminées en Europe », a expliqué à l'AFP Michaël Guet, de l'équipe de soutien du représentant spécial du secrétariat général du Conseil de l'Europe pour les questions roms. D'où la mise en place par le Conseil de l'Europe d'un plan de 20 millions d'euros sur 4 ans pour tenter d'améliorer la condition des roms. 

    Des formations sont prévues pour les femmes ainsi que la création de nouveaux services juridiques en Bulgarie, en Grèce, en Italie, en Lituanie et en Roumanie afin de faciliter l'accès à la justice de celles « qui se déclarent parfois coupables pour éviter que leur mari ou leur fils aille en prison, ce qui constitue une faillite du système légal », ajoute Michaël Guet. Sensibiliser les populations féminines, les enfants et les jeunes afin de faire reculer les mariages précoces ou forcés, la violence domestique, la mendicité forcée et prévenir l'abandon scolaire précoce des filles font partie des missions de ce plan.

    Le principal point du plan est de travailler au niveau local, avec la communauté rom et, au niveau gouvernemental... Au sein de ces communautés, les femmes et les enfants jouent un rôle essentiel dans le changement social et économique...
    Panos Kakaviatos, porte-parole du conseil de l'Europe 08/03/2016 - par RFI Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.