Réécouter
Ecouter Paris, écouter les villes du monde
Ecouter Bobo-Dioulasso avec les enfants
Ecouter les villes du monde
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Aujourd'hui
Lundi 30 Mai
Mardi 31 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Real Madrid remporte sa 11e Ligue des champions en battant l'Atlético Madrid aux tirs au but (1-1 après prolongation)
    Europe

    Le producteur George Martin, le «cinquième Beatle», est mort

    media Le producteur des Beatles George Martin (à gauche), ici en novembre 1995 lors d’une conférence de presse, est mort le 8 mars 2016, à l’âge de 90 ans. REUTERS/Kevin Lamarque

    Il était l'un des plus grands producteurs de tous les temps, avec plus de 700 albums à son compte. Le Britannique George Martin, surnommé « le cinquième Beatle », est décédé le 8 mars, à l'âge de 90 ans. L'annonce de sa mort vient de l'ex-Beatle Ringo Starr, l'ancien batteur du groupe qui a pris son envol grâce au talent et aux oreilles de ce géant de la musique.

    Tout a commencé en 1962 avec Love Me Do, ce premier single de quatre jeunes de Liverpool, rejetés par toutes les maisons de disque. George Martin, patron d'un label à seulement 29 ans, est le seul à croire en leur potentiel de « groupe à tubes ». Il les fait changer de batteur et accompagne les Beatles jusqu'au succès planétaire.

    Né le 3 janvier 1926 dans le nord de Londres, ce fils de charpentier a toujours eu l'oreille. Il apprend à jouer du Rachmaninov au piano en écoutant des enregistrements et gagne sa vie en jouant du hautbois dans des bars avant de décrocher un premier emploi à la BBC.

    Des Beatles à Céline Dion

    « Tout ce qu'il faut ce sont des oreilles », titre George Martin quand il écrira plus tard ses mémoires. Et c'est grâce à ses conseils et ses arrangements qu'il propulse les Beatles au sommet, jusqu'à leur dernier enregistrement Abbey Road, en 1969.

    Il produira ensuite de nombreux autres artistes, de Elton John à Céline Dion, empoche six Grammy Awards et se fait décorer par la Reine Élisabeth II avant d'abandonner sa carrière en laissant un héritage éternel.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.