GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
Lundi 30 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 1 Juin
Jeudi 2 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Les Polonais dans la rue pour faire respecter la Constitution

    media Brandissant des drapeaux aux couleurs de la Pologne et de l'Union européenne, les manifestants criaient : «Constitution!». REUTERS/Kacper Pempel

    En Pologne, de vastes manifestations sont organisées contre le gouvernement et pour rappeler l'attachement aux valeurs démocratiques. Le Tribunal constitutionnel de Varsovie a jugé contraire à la Constitution les réformes juridiques voulues par le gouvernement catholique conservateur arrivé au pouvoir depuis cinq mois. La Commission européenne et la Commission de Venise, c'est-à-dire la commission consultative du Conseil de l'Europe, ont émis des inquiétudes sur l'état de droit en Pologne. L'avis négatif du Tribunal constitutionnel n'a même pas été publié au journal officiel, il est censuré par le gouvernement. Ce qui pousse des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Varsovie, pour faire entendre leur désaccord. Reportage.

    Avec notre correspondant à Varsovie,  Damien Simonart

    « Constitution » scandent les milliers de manifestants devant le Tribunal constitutionnel à Varsovie. Sur scène, les leaders de tous les partis d’opposition sont debout côte à côte. Chacun signe le grand panneau où figurent sept postulats adressés au gouvernement conservateur pour protéger le Tribunal constitutionnel.

    Parmi les signataires, Ryszard Petru, le leader du parti Nowoczesna (Modernité). « La Commission de Venise a confirmé toutes nos craintes que ce qui se passe actuellement en Pologne avec le Tribunal constitutionnel est illégal. Il est indispensable que le gouvernement publie les verdicts du tribunal et qu'on rétablisse l'ordre constitutionnel », martèle-t-il.

    Cette semaine, le Tribunal constitutionnel a rendu un verdict selon lequel la réforme qui le concerne votée par les conservateurs est inconstitutionnelle. Un verdict que le gouvernement polonais refuse de publier. Vendredi, la Commission de Venise, l’organe consultatif du Conseil de l’Europe, a sommé Varsovie de le faire. Mais par la voix de son porte-parole, le gouvernement conservateur maintient sa position. « Le gouvernement polonais ne peut pas publier l'opinion de certains juges du Tribunal constitutionnel, car ils n'y siègent pas légalement », explique Rafal Bochenek

    Le Premier ministre Beata Szydlo a annoncé qu’elle transmettrait l’avis de la Commission de Venise au Parlement pour tenter de trouver un compromis. Mais la crise constitutionnelle en Pologne ne semble pas près de s’arrêter.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.