GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    [Diaporama] Le monde se pare des couleurs de la Belgique

    media La Tour Eiffel aux couleurs de la Belgique en hommage aux victimes de Bruxelles, ce mardi 22 mars 2016. ©REUTERS/Philippe Wojazer

    Après les attaques meurtrières de ce mardi 22 mars à Bruxelles, en Belgique, la Tour Eiffel, le World Trade Center ou encore la porte de Brandebourg se sont illuminés aux couleurs du drapeau belge. En France, en signe signe de solidarité, tous les drapeaux seront mis en berne jusqu’à vendredi sur décision de François Hollande. A l’appel de la maire de Paris, Anne Hidalgo, un rassemblement silencieux a eu lieu dans la soirée sur le parvis de l'Hôtel de Ville.

    Rendre hommage aux victimes des attentats qui ont frappé Bruxelles ce mardi, exprimer la compassion et la solidarité. Devant la mairie de Paris, décorée de drapeaux rouge, jaune et noir de la Belgique, ils étaient plusieurs centaines mardi soir.

    Pas de discours, pas de slogans, juste de longues minutes de silence et une grande émotion. « Je suis là déjà parce qu’après cette journée c’était difficile de rentrer directement chez soi et aussi et surtout pour montrer aux Bruxellois qu’ils ne sont pas tout seuls et qu’on pense à eux », explique cette jeune femme.

    « Je suis Belge et hier je suis venu à Paris, et pour venir j’ai pris le métro et donc je suis passé à la station de Maelbeek, raconte cet homme. Aujourd’hui, c’est beaucoup de tristesse et en même temps une certaine colère parce qu’on se demande comment on va pouvoir arrêter ça. Est-ce qu’on va répondre à la violence par la violence ? Je ne sais pas. La seule chose c’est que la tolérance est une valeur et que pour défendre la valeur de la tolérance peut-être qu’un jour on sera obligé de prendre les armes. »

    L’ambassadeur de Belgique à Paris, Vincent Mertens de Wilmars, y a participé, très touché par les hommages aux victimes des attentats et tous les témoignages de sympathie exprimés. « On ressent un soutien, une solidarité de voir le parvis noir de monde, explique-t-il. Les Parisiens savent ce que c'est, donc on sent une grande sincérité et je crois que c'est ce que les victimes et les proches des victimes apprécient énormément à Bruxelles. On a aussi énormément de messages de Français, de Parisiens par emails, c'est très touchant. Un de ces attentats a eu lieu à peu près au milieu du 16 rue de la Loi, le siège de notre gouvernement et le siège de l'Europe. On a touché beaucoup de monde et beaucoup de nationalité à cet endroit-là, donc je crois que nous avons tous besoin des marques que vous donnez ici. »

    Un autre rassemblement parisien en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles, cette fois-ci, beaucoup plus modeste, a eu lieu sur la place de la République, où bougies et fleurs témoignent encore des attentats du 13 novembre à Paris.

    → A (RE)LIRE : Attentats de Bruxelles: « une attaque contre notre société ouverte »

    En signe de solidarité, des monuments du monde entiers se sont aussi parés des couleurs belges. La Tour Eiffel à Paris s'est illuminée, mais aussi le mémorial du World Trade Center à New York, la porte de Brandebourg en Allemagne, la Fontaine de Trevi à Rome, ou encore la tour Burj Khalifa de Dubaï.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.