GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Aujourd'hui
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Italie: le pape lave les pieds de réfugiés dans un centre d'accueil de Rome

    media François embrasse un enfant lors de l'audience hebdomadaire sur la place Saint-Pierre au Vatican, le 23 mars 2016 REUTERS/Max Rossi

    A trois jours de la fête de Pâques, les catholiques célèbrent ce 24 mars, le jeudi saint, le dernier repas de Jésus avec ses apôtres. A cette occasion, conformément au rite, le Pape lave les pieds de réfugiés chrétiens et musulmans dans le plus grand centre d'accueil de réfugiés et demandeurs d'asile de la région de Rome. Un geste qui s'inscrit en cohérence avec ses appels réitérés sur la situation dramatique des réfugiés et sur l'importance du dialogue interreligieux pour favoriser la cohésion sociale.

    Au cœur d’une immense bâtisse située dans une ancienne zone industrielle chacun met la main à la pâte pour accueillir le pape, rapporte notre correspondante à Rome, Anne Le Nir. Jean-Michel Sombodé, médiateur culturel, s’occupe de la banderole qui sera offerte à François, tandis que des jeunes nettoient impeccablement le réfectoire, où les menus sont écrits en français, arabe, anglais, et ourdou.

    Le climat est effervescent, les visages des quatre femmes et huit hommes de diverses religions, choisis pour le rite du lavement des pieds, sont radieux. Madika Tassira, 37 ans, Malien, explique ce qu’il ressent : « Depuis qu’on m’a annoncé que le pape me lavait les pieds, je vois l’image de Barack Obama et de sa femme quand ils sont venus ici au Vatican. Je dois dire que je me sens très, très grand aujourd’hui. Comme Barack Obama, je suis musulman. Pour nous, les migrants, le pape François est un pape pour les migrants et pour les gens qui ont des difficultés ».

    Un sentiment partagé par toutes ces personnes, qui espèrent que la présence du pape dans ce lieu symbolique des périphéries de l’humanité, permettra de relancer l’attention de l’Europe sur le sort des réfugiés.

    Ecoutez le reportage de notre correspondante à Castelnuovo di Porto, dans une ex-zone industrielle, à 35 km au nord de Rome

    22 MIGRANTS / ITALIE _Enrobé Semaine sainte : Le pape François lave les pieds de migrants 8h 24/03/2016 Écouter

    Le centre héberge actuellement 892 personnes dont 849 hommes, âgés pour la plupart de moins de 30 ans. Ces personnes sont originaires de 26 pays différents, dont la Syrie, mais le plus grand nombre provient de l'Érythrée ( 281) et du Mali ( 135) et du Nigeria (92). Parmi les 12 personnes choisies pour le rite du lavement des pieds, il y a une assistante sociale italienne catholique, quatre Nigérians catholiques, trois Érythréennes coptes, un Syrien, un Pakistanais et un Malien musulman.

    En 2013 et 2015, François s'était rendu dans des prisons, et en 2014 dans un hôpital. Cette année, son choix s'inscrit en cohérence avec ses appels réitérés sur la situation dramatique des réfugiés et sur l'importance du dialogue interreligieux pour favoriser la cohésion sociale. 

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.