GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Italie: pour les fêtes de Pâques, Rome muscle sa sécurité

    media Un garde suisse, pendant la messe de Noël célébrée par le pape François dans la basilique Saint-Pierre, au Vatican, le 25 décembre 2016. REUTERS/Stefano Rellandini

    Bien que Rome soit ciblée de manière récurrente par la propagande de Daech qui montre des images virtuelles de la basilique Saint-Pierre, et surtout du Colisée, en flammes, les services de renseignement italiens ne font part d’aucun signal d’alerte d’attaques terroristes imminentes. Mais en cette période de Pâques, et depuis les attentats de Bruxelles, l’alerte est au niveau 2, qui précède d’un cran le niveau maximum en Italie.

    Avec notre correspondante à Rome,  Anne Le Nir

    À Rome, où l’année sainte de la Miséricorde s’achèvera fin novembre, les quartiers les plus touristiques ou proches du Vatican, les gares et les TGV, ainsi que les stations de métro et les aéroports, sont les lieux les plus contrôlés, avec 5 000 carabiniers et policiers déployés en renfort, sans compter les unités cynophiles et les tireurs d’élite.

    Ce déploiement de forces de l’ordre indique clairement l’attention prêtée à la sécurité des habitants de Rome et des touristes. Selon le gouvernement, l’Italie ne serait pas visée, pour l’instant, par une menace spécifique, mais les autorités misent sur la prévention.

    Saison touristique

    Il est vrai que Rome est loin d’être une ville désertée par les touristes. Ce samedi, la via del Corso, la rue la plus commerçante du centre historique, était littéralement embouteillée par les piétons. Idem pour la place Saint-Pierre. Sous un beau soleil, on a observé de longues files d’attente en direction de la basilique. D’autant plus longues que chaque visiteur doit ouvrir son sac et passer sous des détecteurs de métaux.

    Ce dimanche, des dizaines de milliers de fidèles sont attendus au Vatican pour la traditionnelle messe de Pâques et la bénédiction « urbi et orbi » du pape François. Un rassemblement à ciel ouvert, sous la protection des spécialistes de l’anti-terrorisme.

    → A (re)lire : Italie: à l’approche de Pâques, le pays relève son niveau de sécurité

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.