GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Aujourd'hui
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Migrants bloqués en Grèce: manifestation à Idomeni pour rouvrir la frontière

    media Des migrants et des réfugiés manifestent à Idomeni, le 27 mars, pour demander aux autorités grecques et macédoniennes la réouverture de la frontière entre les deux pays. REUTERS/Marko Djurica

    A la frontière macédonienne, les autorités grecques tentent d'évacuer peu à peu le camp d'Idomeni. Les réfugiés qui l'acceptent sont emmenés dans d'autres camps au nord du pays, mais ils sont toujours un peu plus de 11 000 sur place. Beaucoup continuent de s'accrocher à l'idée d'une réouverture de la frontière. C'est ce qu'a notamment montré une manifestation ce dimanche 27 mars.

    Avec notre correspondante à Athènes,  Charlotte Stiévenard

    Dans le camp d'Idomeni, plusieurs centaines de réfugiés se sont rassemblés devant la frontière ce dimanche. Depuis plusieurs jours, des rumeurs sur l'organisation de cette manifestation courraient avec l'arrivée d'activistes italiens dans le camp. Environ 200 d'entre eux ont débarqué samedi 26 mars avec de l'aide humanitaire.

    → A (re)lire : Migrants: la Grèce commence l'évacuation du camp d'Idomeni

    Ce dimanche, en fin de matinée, ils voulaient retourner au camp, mais ils ont été bloqués sur la route par la police à quelques kilomètres. Dans le camp, des réfugiés syriens, irakiens et afghans ont décidé de lancer leur propre manifestation sur fond de rumeurs d'une possible ouverture de la frontière. Un phénomène récurrent ces derniers temps, qui a donné lieu à des rassemblements à plusieurs reprises.

    → Lire aussi : [Reportage] Au camp de migrants surpeuplé d'Idomeni, entre Grèce et Macédoine

    Les réfugiés ont décidé de marcher vers la frontière avec des chiffons blancs, signe de leur volonté de manifester en paix. Alors que certains ont décidé de s'approcher plus près de la police, d'autres ont formé une chaîne humaine pour les en empêcher. La police a reçu des renforts côté grec, tout comme l'armée côté macédonien, mais finalement la manifestation s'est éparpillée dans le calme en fin de journée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.