GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Aujourd'hui
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    «Vaincre les ténèbres», le message du bourgmestre de Bruxelles à Paris

    media Yvan Mayeur et Anne Hidalgo à l'hôtel de Ville de Paris, le 29 mars 2016. THOMAS SAMSON / AFP

    Le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur, a ouvert le Conseil de Paris ce mardi 29 mars avec la maire de Paris, Anne Hidalgo. Une semaine, jour pour jour, après les attentats de Bruxelles, les deux élus ont, bien sûr, salué la mémoire des victimes. L'occasion aussi de souligner les liens d'amitié entre ces deux capitales meurtries à quelques mois d'écart. Yvan Mayeur a appelé à « vaincre les ténèbres ».

    « C'est le symbole de l'Europe qui a été attaqué », a souligné Yvan Mayeur évoquant les attentats à Bruxelles de mardi 22 mars. Devant un parterre d'élus silencieux, le bourgmestre de Bruxelles s'est également questionné sur les ratés ayant permis de tels actes : « Comment des jeunes nés ici en Europe, éduqués par nos soins, bénéficiant des standards de vie et des valeurs les plus élevés que l'humanité ait produits pour le plus grand nombre, comment ont-ils pu basculer dans la haine et le fanatisme meurtirer ? Nous devons avoir le courage de rechercher la vérité et de la dire. C'est par l'éducation, la science et la culture que l'on vaincra les ténèbres ».

    Avant une minute de silence en mémoire des victimes des attentats. Anne Hidalgo, la maire de Paris a rappelé avec fermeté que France et Belgique ne renonceront jamais face au terrorisme : « Face à cet ennemi qui n'est guidé que par la haine, la mort et le fanatisme, nous avons le devoir de rester debout et la responsablilité de ne rien céder de nos convictions. Nous ne cèderons jamais ».

    Tout au long de la journée Yvan Mayeur rencontrera les adjoints parisiens pour les questionner sur leur gestion post-attentats et ainsi orienter ses décisions pour Bruxelles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.