GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 8 Décembre
Vendredi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Migrants: les traversées vers l’Italie depuis la Libye repartent à la hausse

    media Des migrants sont contrôlés par la police italienne lors de leur débarquement d'un navire norvégien dans le port de Pozzallo, le 29 mars 2016. REUTERS/Antonio Parrinello

    Après la fermeture de la route des Balkans, et surtout avec le retour d'une météo plus clémente, la route de la Méditerranée est de nouveau utilisée avec intensité par ceux qui fuient guerres, conflits et pauvreté. Près de 3 000 migrants ont été secourus au large de la Libye au cours des dernières 48 heures. Depuis le 1er janvier, l'Italie a enregistré 16 000 nouvelles arrivées via la Méditerranée, soit 58% de plus qu'au cours de la même période en 2015.

    Avec notre correspondante à Rome,  Anne Le Nir

    Les bulletins de la Marine italienne se succèdent à un rythme accéléré. Depuis une semaine, ils décrivent chaque soir le nombre d'interventions effectuées au large de la Libye par la mission Mer en sécurité. Mission soutenue par les navires de l'opération militaire européenne anti-passeurs et les unités aéronavales de Frontex.

    Au cours des dernières heures, 2 800 personnes, provenant de l'Afrique subsaharienne, ont été recueillies en mer. Les premiers secourus sont déjà arrivés en Sicile ou en Calabre et cinq présumés passeurs ont été placés en détention provisoire, sur ordre du parquet de Raguse, le plus proche du port sicilien de Pozzallo où se situe l'un des cinq nouveaux centres d'identification et d'enregistrement. Des structures qui fonctionnent de manière chaotique.

    De nombreux migrants qui souhaitent obtenir l'asile ailleurs en Europe refusent, en effet, de donner leurs empreintes digitales. Le ministre de l'Intérieur, Angelino Alfano, prépare donc des mesures pour obliger tout nouvel arrivant à se soumettre à cette procédure, y compris par la force, a-t-il spécifié.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.