GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Législatives en Inde: on constaterait un nette avance du BJP de Modi dans les premières tendances du dépouillement
    • Législatives en Inde: début du dépouillement (commission électorale)
    • Le japonais Panasonic suspend ses transactions avec Huawei (porte-parole)
    Europe

    La route du Grand Nord, une impasse et une arnaque pour les migrants

    media Le poste-frontière russo-norvégien de Storskog dans le Grand Nord de l'Europe est fermé depuis le mois de novembre 2015. Clemensfranz/Wikimedia Commons

    La route du Nord de l'Europe est devenue une impasse pour les migrants. Les frontières entre la Russie et ses voisins norvégiens ou finlandais sont désormais fermées. Mais des migrants crédules ou mal informés se font toujours arnaquer par des passeurs sans scrupules.

    Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

    Ils avaient payé entre 2 000 et 6 000 dollars par personne. Les passeurs leur avaient promis de les faire passer de Russie en Norvège par la mer. Ils devaient attendre, enfermés dans un appartement, mais les passeurs les ont abandonnés et ils seraient peut-être morts de froid et de faim s'ils n'avaient été découverts par des gardes-frontières.

    Comme leurs visas russes étaient expirés, ces migrants originaires d'Iran, de Syrie, d'Egypte et du Bangladesh ont été condamnés à une amende et expulsés.

    L'été dernier, des migrants avaient découvert que l'on pouvait passer légalement de Russie en Norvège, en louant un vélo. Mais dès le mois de novembre, la Norvège a fermé sa frontière et a commencé à refouler les demandeurs d'asile.

    A (RE) LIRE : Des Syriens rejoignent l'Europe via l'Arctique

    Les candidats à l'exil se sont alors fiés à des passeurs avides leur faisant miroiter un hypothétique passage à l'Ouest, malgré les grands froids de l'hiver polaire. Ils se sont notamment rabattus sur la frontière entre la Russie et la Finlande. Mais les deux pays ont décidé récemment de fermer pour six mois les deux points de passage frontalier, où ne peuvent désormais passer que les Russes, les Biélorusses et les Finlandais. La route du Nord est fermée pour les migrants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.