GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le Premier ministre islandais, un chevalier blanc qui a mal tourné

    media Le Premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson figure parmi les personnalités épinglées dans les «Panama Papers». REUTERS/Bertil Enevag

    Les révélations sur les placements d'argent dans les paradis fiscaux du Premier ministre islandais ont blessé l'opinion publique, d'autant plus qu'il a percé en politique en défendant le pays face à ses créanciers. Sigmundur David Gunnlaugsson a annoncé mardi 5 avril 2016 sa mise en retrait, tout en entretenant le flou sur une éventuelle démission préalablement annoncée.

    Le scandale des « Panama Papers » a une résonnance particulièrement forte en Islande, pays qui a entretenu des excès financiers dans les années 2000, avant de faire naufrage lors de la crise de 2008. C'est d'ailleurs cet épisode qui avait porté au pouvoir Sigmundur David Gunnlaugsson.

    A l'origine, il s'agissait d'un journaliste de télévision. Mais en 2008, il est devenu l'un des chefs de file d'In Defence. Ce groupe rassemblait ceux qui, en Islande, s'opposaient à un accord avec Londres sur l'indemnisation des épargnants britanniques dont les économies s'étaient envolées avec la faillite de la banque Icesave.

    Député de Reykjavik entre 2009 et 2013, Gunnlaugson a ensuite été réélu dans le nord du pays, avant de devenir Premier ministre, prenant également, un peu plus tard, le portefeuille de la Justice au sein de son équipe. Fait marquant de son règne : en 2015, son gouvernement a suspendu la candidature de l'Islande à l'Union européenne.

    Ce Premier ministre a longtemps représenté une nouvelle génération de dirigeants en Islande, à la fois plus vertueux et déterminés à rompre avec les pratiques douteuses qui avaient conduit à la faillite des banques et à l'endettement des ménages islandais.

    Le Premier ministre semble rechigner à démissionner

    Aujourd'hui, Sigmundur David Gunnalugsson est donc accusé par ses électeurs d'avoir rompu le contrat moral qui les liait. En effet, selon le rapport publié par le Consortium international des journalistes, il a placé avec sa femme Anna des millions de dollars dans une société-écran enregistrée aux îles Vierges britanniques.

    Dès lundi soir, plusieurs milliers d'Islandais se sont réunis devant le Parlement de Reykjavik. L'opposition de gauche a très vite réagi, en déposant une motion de censure. Le président islandais a par la suite refusé la proposition du Premier ministre, qui avait demandé une dissolution du Parlement pour contre-attaquer.

    Alors que Sigmundur David Gunnlaugsson avait assuré, dès la publication d'informations le concernant, qu'il n'entendait pas démissionner, l'impasse a finalement conduit Sigurdur Ingi Johannsson, vice-président du Parti du progrès (au pouvoir), à annoncer que le Premier ministre jetait l'éponge.

    Mais les services du Premier ministre ont entretenu la confusion mardi, en indiquant que M. Gunnlaugsson n'avait pas démissionné, contrairement à ce qui avait été annoncé, mais s'était « provisoirement » mis en retrait. Sur le fond, qu'est-ce que cela change ? On ignore pour l'instant s'il va y avoir ou non des élections anticipées.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.