GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Royaume-Uni: l'ex-eurosceptique Corbyn expose les intérêts du maintien dans l'UE

    media Jeremy Corbyn, leader des travaillistes britanniques, délivre son premier discours pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE, à Londres, le 14 avril 2016. REUTERS/Stefan Wermuth

    Le chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn a prononcé son premier grand discours en faveur d'un maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. A l'approche du référendum du 23 juin, le leader de l'opposition a estimé que voter pour rester était dans l'intérêt du pays. Longtemps ouvertement eurosceptique, Jeremy Corbyn était jusqu'à présent resté en retrait et son intervention était très attendue par les partisans d'un maintien dans l'UE.

    Avec notre correspondante à Londres,  Muriel Delcroix

    Jeremy Corbyn a enfin brisé son long silence et, sans faire une grande déclaration d'amour à Bruxelles, a plaidé pour rester dans une Union européenne qui a, selon lui, apporté « emplois et protection aux travailleurs et à l'environnement ». Malgré tout, le dirigeant Labour, qui avait voté contre l'adhésion du Royaume-Uni à la Communauté économique européenne lors du référendum de 1975, n'a pas caché qu'il avait toujours de profondes réserves à l'égard du projet européen qu'il considère comme un club de riches. 

    « L'Union européenne manque de représentation démocratique et veut imposer la dérégulation et la privatisation des services publics. L'Europe doit donc changer. Mais le changement ne peut arriver que si nous travaillons avec nos alliés à l'intérieur de l'UE. Il est tout à fait possible d'être critique tout en étant convaincu que nous devons en rester membre », a déclaré Jeremy Corbyn.

    Jeremy Corbyn n'est donc pas tout feu tout flamme, mais son ralliement haut et clair est un soulagement pour les partisans du maintien. D'autant que, selon les sondages, les électeurs font plus confiance à ce que dit le leader travailliste sur l'Europe que le pro-européen David Cameron ou le pro-Brexit Boris Johnson. Or le Premier ministre conservateur sait qu'il aura besoin des voix de la gauche pour gagner le référendum le 23 juin prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.