GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: V. Hroïsman, proche de Porochenko, nouveau 1er ministre

    media Le nouveau Premier ministre ukrainien, Volodymyr Hroïsman, a été choisi par les parlementaires ce jeudi 14 avril 2016. REUTERS/Valentyn Ogirenko

    C'est une journée de changements politiques en Ukraine. La démission du Premier ministre Arséni Iatseniouk a été avalisée par le Parlement qui a tout de suite institué son remplaçant, Volodymyr Hroïsman, un fidèle de Petro Porochenko. Un nouveau gouvernement doit être institué dans la journée.

    avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    Elle est bien loin l’unité réformatrice et pro-européenne de la fin 2014. Volodymyr Hroïsman est certes un Premier ministre très proche du président Petro Porochenko, et eux deux opèrent une présidentialisation du système politique ukrainien. Mais le Président est néanmoins très affaibli, à cause de son maigre bilan de réformes, et sa mise en cause par les révélations sur les sociétés offshore des Panama Papers.

    Volodymyr Hroïsman, ex-président du Parlement, a été élu dans une ambiance agitée. Il est un Premier ministre soutenu par une coalition parlementaire très ténue, qui doit composer avec les revendications des autres partis. Certains se placent dans une opposition opportuniste. D’autres entendent bloquer le le travail de la législature jusqu’à obtenir des élections anticipées.

    Les orientations de politique générale de Volodymyr Hroïsman, et son engagement en faveur de réformes et de lutte anti-corruption, sont aussi mises en doute par la composition proposée de son gouvernement. Les jeunes réformateurs, que l’on avait vu il y a deux ans n’y figurent plus et la vieille garde fait un retour en force. La nomination de Volodymyr Hroïsman, c’est le fruit de manipulations politiciennes, qui peuvent atténuer la crise politique pendant quelques temps. Mais ce n’est ni un gage de stabilité, ni d’efficacité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.