GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May annonce sa démission, elle partira le 7 juin
    • Alpinisme: trois nouveaux morts sur l'Everest, sept au total pour la saison (organisateurs d'expéditions)
    Europe

    Royaume-Uni: la campagne du référendum sur l'UE est lancée

    media Le maire de Londres, Boris Johnson, est en campagne pour le Brexit avec Vote Leave. REUTERS/Andrew Yates

    La campagne pour le référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne a débuté ce vendredi 15 avril. Les deux groupes officiels ont désormais dix semaines, jusqu'au 23 juin, pour convaincre les Britanniques de voter pour le statu quo ou choisir le « Brexit ». En cette première journée, ils ont déployé des trésors d'énergie pour mettre en avant leurs messages clés.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    À grand renfort de spots publicitaires, affiches et tracts, la campagne Vote Leave qui milite pour le « Brexit », a choisi de se focaliser sur un sujet cher au cœur des préoccupations des électeurs : le NHS, le système de santé britannique. Les pro-Brexit veulent récupérer au profit des hôpitaux l'argent envoyé chaque semaine à Bruxelles. « Nous devrions avoir le contrôle de notre budget. Cet argent est dépensé en Roumanie, en Bulgarie, il devrait être dépensé dans notre pays », a ainsi déclaré le député travailliste Graham Stringer.

    Des affirmations immédiatement jugées fantaisistes par la campagne Britain Stronger in Europe, « Plus fort en Europe ». « Vote Leave joue avec le feu, assure Alistair Darling, ancien ministre travailliste de l'Economie. Ils font miroiter un avenir irréaliste où nous garderions tous les bénéfices de l'Europe sans faire partie du marché unique. »

    Alors que le vote s'annonce serré et que le sujet européen ne passionne pas, les deux camps ont commencé à déployer leurs nombreuses escouades à travers le Royaume pour être sûrs de mobiliser tous les électeurs, à l'image de cette vidéo pro-Union européenne qui appelle les étudiants à persuader leurs aïeux de ne pas sous-estimer les répercussions de ce référendum.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.