GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Dialogue renoué entre l’Otan et la Russie, mais des «désaccords profonds»

    media Le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, à l'issue du Conseil Russie-Otan. Bruxelles, le 20 avril 2016. REUTERS/Francois Lenoir

    Le dialogue est renoué entre l'Otan et la Russie après des mois de tension en raison de la crise ukrainienne, mais également après les tensions des derniers jours en mer Baltique. C'est la première fois depuis près de deux ans que l'Alliance atlantique et la Russie se reparlent aussi directement avec le premier Conseil Otan-Russie organisé depuis juin 2014.

    De notre bureau de Bruxelles,

    À l’issue de ce premier Conseil Otan-Russie depuis 22 mois, les désaccords restent profonds entre les alliés et Moscou, selon le secrétaire général de l’Alliance atlantique Jens Stoltenberg. C’est en particulier le cas pour l’Ukraine, un des trois sujets centraux de cette réunion au cours de laquelle les alliés ont répété, comme ils le font depuis l’annexion de la Crimée en mars 2014, qu’ils la considéraient toujours comme illégale.

    Malgré tout, Russes et alliés sont tombés d’accord sur la nécessité d’une application urgente des accords de Minsk, d’un respect du cessez-le-feu en Ukraine orientale et d’un déploiement d’observateurs pour le faire respecter.

    Eviter de nouveaux incidents

    De la même façon, les alliés et les Russes se renvoient la responsabilité pour l’escalade militaire en Europe orientale. En revanche, ils sont tombés d’accord sur la nécessité de rouvrir les communications entre armées avec l'objectif de rompre avec la multiplication actuelle des incidents et des interceptions d’avions de chasse.

    L’affirmation du besoin commun « de transparence, de confiance et de prévisibilité est le résultat tangible de cette reprise du dialogue politique, une première pierre », espère-t-on des deux côtés pour un retour à une certaine stabilité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.