GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Violences de Cologne: un des agresseurs sexuels présumés face à la justice

    media Des fleurs, des messages de soutien et des slogans posés entre la gare et la cathédrale de Cologne où ont eu lieu les agressions sexuelles le 31 décembre 2015. REUTERS/Wolfgang Rattay

    Ce vendredi 6 mai à Cologne s’ouvre le premier procès contre un des agresseurs présumés de jeunes femmes lors de la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne. D'autres procès ont déjà eu lieu pour des faits de vols après ces événements. La vague de violences sexuelles avait provoqué l’émoi et de nombreux débats en Allemagne comme à l'étranger sur l’accueil des demandeurs d'asile.

    Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

    Le jeune Algérien de 26 ans faisait partie dans la nuit de la Saint-Sylvestre d’un groupe d’une dizaine d’hommes qui ont encerclé une femme dans le hall de la gare de Cologne avant de se livrer à des attouchements de nature sexuelle. L’accusé a également volé le téléphone portable de la victime d’après le parquet. L’avocat de l’intéressé rejette les faits et plaide non coupable. Un jugement pourrait être prononcé dès ce vendredi.

    Il s’agira du premier procès pour agression sexuelle suite aux événements de la Saint-Sylvestre à Cologne. Au total, neuf personnes ont déjà été condamnées suite aux agressions du 31 décembre, mais toutes l’ont été pour vol.

    Sur les près de 1 200 plaintes déposées auprès du parquet de Cologne, 492 concerne des agressions sexuelles. La plupart des 150 suspects identifiés jusqu’à présent sont originaires d’Algérie ou du Maroc d’après le parquet.

    Onze personnes se trouvent actuellement en détention provisoire. Les autorités reconnaissent qu’il leur est très difficile d’identifier les auteurs des agressions et de fournir à la justice des preuves intangibles de leur responsabilité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.