GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Octobre
Samedi 14 Octobre
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Cologne: les charges pour agression sexuelle contre un Algérien abandonnées

    media Le parquet a abandonné vendredi pendant l'audience les charges pour «agression sexuelle» contre le suspect algérien. REUTERS/Wolfgang Rattay

    Le premier procès pour des agressions sexuelles commises à Cologne durant la nuit de la Saint-Sylvestre témoigne des difficultés de la justice à identifier les responsables et à parvenir lors d'un procès à prouver avec certitude leur culpabilité. Cela n'a pas été possible lors du procès et l'accusé, un jeune Algérien de 26 ans, a été condamné pour d'autres faits à une peine avec sursis.

    Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

    La victime avait déclaré durant l'enquête reconnaître à 70% son agresseur sur une photo. La quinquagénaire faisait partie de ces 500 femmes qui durant la nuit de la Saint-Sylvestre ont été victimes d'agressions sexuelles à la gare de Cologne. Durant deux à trois minutes, une dizaine d'hommes avait encerclé cette femme en se livrant à des attouchements. Son téléphone portable lui a été dérobé.

    Durant l'audience, ce vendredi, la victime n'a pas pu identifier avec une absolue certitude un jeune Algérien de 26 ans accusé. Les poursuites par agression sexuelle ont donc été abandonnées.

    L'homme a été condamné à six mois de prison avec sursis pour une tentative de vol en décembre sans lien avec les événements du 31 décembre et pour recel de téléphone. Il a déclaré avoir racheté le portable de la victime à un ami. Son frère a été condamné à la même peine. Les deux hommes arrivés en novembre en Allemagne doivent être expulsés.

    Ce premier procès pour agression sexuelle souligne les difficultés de la justice. Cent vingt suspects ont été identifiés. Mais pour aboutir à une condamnation, une preuve certaine de leur culpabilité est nécessaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.