GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pologne: manifestation d'envergure contre le gouvernement conservateur

    media La manifestation à Varsovie ce 7 mai 2016 est l'une des plus importantes manifestations en Pologne depuis la chute du communisme. REUTERS/Kacper Pempel

    Les Polonais se sont mobilisés ce samedi pour prouver leur attachement à l'Europe. Environ 240 000 personnes ont défilé dans les rues de Varsovie. C'est l'une des plus importantes manifestations en Pologne depuis la chute du communisme. La manifestation, organisée sous le mot d'ordre « Nous sommes et resterons en Europe » avait pour but aussi de dénoncer la politique des conservateurs au pouvoir en Pologne.

    Avec notre correspondant à VarsovieDamien Simonart

    Ce n’était pas la première manifestation anti-gouvernementale de l’année, mais celle-ci était de loin la plus importante, le cortège s’étirant sur plusieurs kilomètres.

    Toute l’opposition, des libéraux à la gauche, avait appelé les Polonais à manifester. Même l’ancien président polonais Bronislaw Komorowski était présent. Le slogan de la manifestation était « Nous sommes et nous resterons dans l’Europe ». Une phrase illustrée par les milliers de drapeaux de l’Union européenne brandis par les manifestants.

    Les leaders politiques ont appelé à défendre la démocratie selon eux en danger à cause de la politique autoritaire du gouvernement conservateur. Ils appellent les autorités à respecter enfin les jugements du tribunal constitutionnel avec qui elles sont en conflit depuis six mois.

    Ils réclament également que soit respectée la séparation des pouvoirs, ce qui est loin d’être le cas depuis que le ministre de la Justice a été nommé procureur général de la République.

    Jaroslaw Kaczynski droit dans ses bottes

    Réponse cynique toutefois du chef du parti conservateur Droit et Justice, Jaroslaw Kaczynski, qui discute en direct samedi après-midi avec les internautes. Il ne s’inquiète pas des manifestations et annonce qu'il faut continuer de réformer la Pologne.

    Dans les rues de Varsovie, Rafal, un militant libéral, n'en croit pas ses yeux. « J'ai très peur que Jaroslaw Kaczynski nous conduise à l'affrontement et au bain de sang. C'est un fou qui ne respecte personne, ni la justice ni les Polonais », s'inquiète-t-il.

    Créé en fin d'année dernière sur une initiative citoyenne, le Comité pour la défense de la démocratie rassemble de plus en plus de Polonais. La manifestation de samedi, la plus importante depuis 1989, est une démonstration de force. Jacek, un entrepreneur de Varsovie reste toutefois pessimiste : « Tant que ce parti sera au pouvoir, rien ne va changer, ce sera même de pire en pire. La question c'est jusqu'à quand cette crise va durer ? Est-ce qu'il faudra attendre les prochaines élections ou bien, ce que j'espère, ça s'arrêtera avant ? »

    Les prochaines élections législatives en Pologne devraient avoir lieu en 2019. D'ici là, le parti Droit et Justice au pouvoir a annoncé vouloir réparer le pays et changer la Constitution polonaise.


    A noter, quelques rues plus loin une deuxième manifestation organisée par le mouvement nationaliste a réuni entre 2 500 et 4 000 personnes, cette fois-ci contre la présence de la Pologne dans l'Union européenne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.