GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Belgique: l’émouvant hommage aux victimes des attentats de Bruxelles

    media L'hommage aux victimes des attentats de Bruxelles au palais royal, en présence du roi Philippe et de la reine Mathide. REUTERS/Eric Vidal

    Ce dimanche 22 mai, le roi et la reine de Belgique avaient ouvert leur palais pour une cérémonie pour rendre hommage aux victimes des attentats de Bruxelles il y a tout juste deux mois. Un moment solennel et très émouvant.

    Comme dans la chanson Imagine de John Lennon, les 500 personnes présentes au Palais royal, ce dimanche 22 mai, veulent croire en un monde meilleur. Au premier rang, la famille royale, des membres du gouvernement, tous très émus à la lecture des noms des victimes représentées par trente deux roses blanches.

    Après les discours officiels, Dominique Denoël prend la parole. Il est l’un des rescapés du métro. Sa main brûlée est cachée dans un gant noir. S’il a accepté de s’exprimer, c’est pour lancer un appel à la raison : « Nous portons tous en nous la responsabilité du monde dans lequel nous vivons. Nous oublions de tisser des liens sociaux, notamment avec les communautés immigrées. Nous oublions que notre mode de vie est vorace en consommation pétrolière. Nous oublions que nous aussi, nous fabriquons des armes ».

    De la musique encore pour adoucir les cœurs et puis la lecture de ce poème pour rester unis face à la haine et à l’horreur : «Saint-Michel, patron de Bruxelles, protège tous ses habitants ! Etends sur chacun d’eux tes ailes, qu’ils soient Francophones, Flamands, Congolais, Maghrébins… Que sais-je… Sous les peaux de toutes couleurs, qu’il fasse beau temps ou qu’il neige, du même rouge sont les cœurs !».

    A une heure d'intervalle, au matin du 22 mars, deux attentats perpétrés par des kamikazes dans le hall des départs de l'aéroport international de la capitale belge, puis dans une rame de métro dans une station du quartier européen, avaient fait 32 morts et 340 blessés. Ils ont été revendiqués par l'organisation Etat islamique (EI). Depuis, au moins six personnes ont été arrêtées et inculpées dans l'enquête sur ces attentats.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.