GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    En Russie, le salaire moyen chute de 6,1% en un an

    media D’après des données officielles, le salaire moyen a baissé de 6,1% en un an, entre janvier 2015 et janvier 2016. REUTERS/Ilya Naymushin

    La crise économique en Russie a fait une victime de taille : les salaires. Leur niveau moyen a largement chuté pour s'établir au-dessous du salaire moyen chinois, d'après un analyste de la première banque russe. De plus, il faut savoir que 66% des salariés ont des revenus officiels inférieurs à ce salaire moyen.

    De notre correspondante à Moscou,

    D’après l’analyste en chef de la Sberbank, le salaire moyen en Russie a chuté à 433 dollars par mois. Il se situait à 1 058 dollars mensuel en 2012 ! Dans cette baisse, il faut bien sûr prendre en compte la chute du cours du rouble par rapport au dollar. Il faut pratiquement deux fois plus de roubles pour un dollar qu il n’en fallait en 2012.
    Mais même en roubles, le salaire moyen en Russie a baissé. D’après des données officielles, il a baissé de 6,1% en un an, entre janvier 2015 et janvier 2016. Et quand on dit salaire moyen, il faut savoir que 66% des salariés ont des revenus officiels inférieurs à ce salaire moyen.

    Les salariés durement touchés

    Non seulement les salariés voient leur salaire fondre, mais bien souvent ils ne voient même pas la couleur de l’argent, car il y a beaucoup d’arriérés de paiement. 80 000 salariés dans toute la Russie sont concernés. D’après les derniers chiffres du mois d’avril, les employeurs leur doivent un total de 4 milliards et demi de roubles, soit environ 65 millions de dollars. Et les revenus des salariés baissent d'autant plus qu'il y a également beaucoup de chômage partiel.

    → A (RE)LIRE : Le désespoir des Russes endettés en dollars

    L'économie grise comme amortisseur

    On assiste à un développement de l’économie souterraine. Avant la crise, la banque mondiale estimait déjà que l’économie grise constituait 40% de l’économie du pays. Cette économie de la débrouille sert d’amortisseur social. Et il ne s agit pas seulement de vendeurs de rue. Avoir deux activités, une déclarée et une non déclarée, c’est extrêmement courant. Nombreux sont les Russes qui ont leur propre petit business dans leur appartement. Quant aux entreprises officielles, elles sont souvent loin de déclarer la totalité des rémunérations.

    Les autorités font un geste pour les petits salaires

    Dans le même temps, certains économistes soulignent que la baisse du coût de la main d’œuvre, permet aux entreprises basées en Russie d’être plus compétitives. Ainsi l’entreprise Candy de Kirov qui produit de l’electroménager, a commencé à exporter en Europe, en Australie et au Japon. L’usine Hyundaï de Saint Petersbourg, assemble maintenant des voitures pour le marché égyptien. Le ministère de l’Economie propose d’ailleurs de limiter la hausse des salaires en période de crise pour endiguer la baisse de la croissance.

    Le gouvernement a quand même fait un geste pour les tout petits salaires, puisque le salaire minimum va passer au 1er juillet prochain de 96 dollars à 116 dollars mensuels. Mais c’est toujours inférieur au revenu minimum de subsistance, fixé par le ministère du Travail à 146 dollars par mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.