GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La grogne sociale s'amplifie en Belgique

    media Des manifestants dans le centre de Bruxelles pour protester contre les réformes du gouvernement et les coupes budgétaires, le 24 mai 2016. REUTERS/Eric Vidal

    La grogne sociale prend de l’ampleur en Belgique où des mouvements de grève sauvage ont éclaté depuis mercredi dans les chemins de fer, dernière manifestation en date d’une contestation en cours depuis la mise en place il y a un an et demi de l’actuel gouvernement conservateur, emmené par le libéral francophone Charles Michel. Pour la première fois dans l’histoire de la Belgique d’après-guerre, un gouvernement fédéral a été mis en place qui présente une unité de couleur politique. Les cheminots dénoncent des réformes initiées par la SNCB, la société des chemins de fer belges.

    Avec notre bureau à Bruxelles,

    Les cheminots, essentiellement à Bruxelles et en Wallonie, ont entamé une grève sans préavis afin de protester entre autres contre la suppression de certaines journées de récupération. La circulation des trains est largement touchée depuis jeudi. Résultat, de fortes perturbations sur les routes du royaume avec en particulier des bouchons monstres dans la capitale belge. C’est la dernière manifestation en date d’une grogne sociale quasi ininterrompue depuis l’automne 2014.

    Alors que jusqu’ici le pays était dirigé par de larges coalitions comprenant la plupart du temps des partis de l’ensemble de l’échiquier politique, le gouvernement actuel ne comprend que des partis de droite et de centre-droit qui ont mis à leur programme une sévère cure d’amaigrissement pour le modèle social belge, souvent considéré comme exemplaire mais trop onéreux.

    Depuis octobre 2014, les manifestations se multiplient et le mouvement social des chemins de fer n'est que la dernière manifestation en date d’un conflit ouvert marqué notamment par une grève des gardiens de prison qui dure depuis un mois et qui là aussi mobilise plus les francophones que les Flamands.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.