GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Il est temps pour moi de clore ce long et beau chapitre de ma vie, non sans une certaine émotion et tristesse, mais c'est une décision inéluctable prise bien avant la CAN 2019», explique l'entraîneur français dans un communiqué publié sur son compte Twitter. La sélection marocaine avait été éliminée en 8e de finale par le Bénin.

    Moyen-Orient

    Crash du vol EgyptAir: les recherches focalisées sur les boîtes noires

    media Un avion de la compagnie EgyptAir sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, le 19 mai. Reuters

    L'enquête sur l'Airbus A320 égyptien qui s'est abimé en mer Méditerranée avec 66 personnes à bord, avance difficilement. Les autorités du Caire ont fait appel à une entreprise française pour tenter de récupérer les boîtes noires de l'appareil.

    Il ne sera pas possible de repêcher avant au moins 12 jours les boîtes noires du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir, qui s'est abîmé le 19 mai en mer Méditerranée.

    Cette opération délicate devrait être réalisée par un navire spécialisé de la société française DOS, Deep Ocean Search. Le bateau a quitté la mer d'Irlande ce samedi, et devra d'abord faire escale à Alexandrie pour embarquer les enquêteurs égyptiens et français, avant d’atteindre la zone présumé du crash d'ici environ 12 jours.

    Une autre société française, Alseamar, est impliquée dans les recherches, selon une source proche de l'enquête citée par France Presse, trois de ses appareils, capables de repérer les signaux émis par les boîtes noires de l'avion, ont été embarqués à bord du « Laplace », un bâtiment de la marine française, qui a quitté la Corse jeudi dernier.

    Selon le ministère égyptien de l'Aviation civile, un signal d'urgence émis par l'avion a été détecté, ce qui pourrait réduire le périmètre de la recherche. Mais le temps est compté, les balises des boîtes noires ne peuvent émettre que « quatre à cinq semaines » avant épuisement de leurs batteries.

    A (RE)LIRE → Un vol EgyptAir disparaît en mer Méditerranée entre Paris et Le Caire

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.