GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Novembre
Lundi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Colombie: la mairie de Bogota décrète le couvre-feu dans trois quartiers populaires
    • CAN U23: l’Égypte sacrée après sa victoire en finale face à la Côte d’Ivoire, 2-1 ap
    Europe

    L'Otan estime que la Russie est une «menace potentielle»

    media Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg en conférence de presse à Bruxelles le 9 février 2016 (photo d'illustration). REUTERS/Yves Herman

    Le ton se durcit entre l'Otan et la Russie. L'assemblée parlementaire de l'Alliance atlantique a appelé ce lundi 30 mai ses alliés à se tenir prêts à répondre à la « menace potentielle » de la Russie contre l'un d'entre eux. Une déclaration qui clôt une session de trois jours qui s'est tenu à Tirana, la capitale albanaise.

    « Le défi en provenance de la Russie est réel et sérieux » estime le président de l'assemblée de l'Otan Michael Turner. Pendant trois jours, 250 parlementaires des 28 pays membres de l'Alliance se sont penchés sur les menaces qui pèsent sur l'alliance atlantique. Et c'est Moscou qui est pointé du doigt, avec des propos fort peu diplomatiques.

    L'assemblée déplore « l'usage de la force par la Russie contre ses voisins et les tentatives d'intimidation des alliés » de l'Otan. L'alliance considère son voisin de l'Est comme une menace potentielle et suggère « d'adopter des réponses adaptées et proportionnées ».

    Pas de précisions sur le contenu de ces réponses. Mais selon les parlementaires, il faudrait fournir des garanties à tous les pays qui estiment leur sécurité en danger. En fait, l'Otan a déjà renforcé la présence de ses troupes en Europe de l'Est. L'objectif est de les déployer plus rapidement si une crise comme celle de l'Ukraine devait se répéter. Ce renforcement militaire sera au cœur du sommet de l'Otan qui se tiendra dans cinq semaines à Varsovie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.