GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pédophilie: le pape François accroit la pression sur les évêques

    media Le pape François a décidé samedi d'accroître la pression sur la hiérarchie catholique face à des cas de pédophilie dans l'Eglise. AFP PHOTO / ANDREAS SOLARO

    C'est une nouvelle initiative du pape François afin de lutter contre les affaires de pédophilie au sein de l’Eglise. Le pape souhaite, en effet, que les évêques jugés coupables de « négligence » dans l’exercice de leurs fonctions vis-à-vis d’actes pédophiles commis par des prêtres de leur diocèse soient plus facilement révoqués.

    Avec notre correspondant à Rome,  Antoine-Marie Izoard

    Si le pape ne met pas en place une nouvelle législation en matière de lutte contre la pédophilie au sein du clergé, il insiste cependant pour le respect de la loi canonique en vigueur, il facilite son application, et montre surtout au monde comme aux évêques son intransigeance en la matière.

    Dans une lettre apostolique intitulée « Comme une mère aimante » le pape souhaite que l’Eglise catholique protège donc avec une « diligence particulière » les plus faibles des fidèles qui lui sont confiés.

    La lettre du pape évoque l’ensemble des fautes graves qui peuvent être reprochées aux évêques dans le cadre de leurs fonctions – de type physique, moral, spirituel ou patrimonial – mais elle insiste surtout sur l’attention que l’Eglise doit apporter à la protection des mineurs. Le pape met en avant la « négligence » desresponsables de diocèses et insiste pour qu’elle soit plus facilement jugée à Rome et puisse se conclure par un décret de démission.

    A la question de savoir si des soupçons récents de négligence en la matière, comme dans le diocèse de Lyon, en France, étaient à l’origine de cette nouvelle initiative, le Vatican répond que non et que le pape y travaillait de longue date à la demande des neuf cardinaux chargés de le conseiller.

    ► A (RE)ECOUTER : Pédophilie: l'Eglise catholique dans la tourmente (Accents du monde)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.