GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le médecin de Donald Trump écarte toute «spéculation» sur une douleur à la poitrine
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    • La Chine dit être la seule à pouvoir statuer sur la Constitution de Hong Kong (porte-parole du Parlement)
    Europe

    Pologne: l’Otan lance l’opération «Anaconda», une série de manœuvres militaires

    media Un soldat américain de l'Otan traverse, le 6 juin 2016, la frontière entre la Lituanie et la Lettonie pour se rendre en Pologne et prendre part à l'opération «Anaconda». REUTERS/Ints Kalnins

    Pendant la guerre froide, on appelait ça les manœuvres de printemps de l'Otan. A partir de mardi en Pologne et pendant plus de dix jours, des chars, des véhicules blindés, des avions et des navires vont être déployés dans le cadre d'une série d'exercices militaires parmi les plus importants dans cette partie de l'Europe depuis la fin de la guerre froide.

    En Pologne, « Anaconda » réunira près de 30 000 soldats dont 14 000 Américains, d'autres manœuvres suivront en Estonie notamment. Des exercices massifs destinés aussi à rassurer les partenaires de l'Otan vis-à-vis de la menace potentielle de la Russie, deux ans après l'annexion de la Crimée.

    « Anaconda » s'annonce déjà comme le plus gros exercice otanien mené en Pologne ces dernières années. Si les forces des pays de l'alliance ont massivement rejoint le pays par la route, la mer ou par les airs ces dernières semaines, à l'origine « Anaconda » est pourtant un exercice national conduit par l'armée polonaise.

    Objectif cette année : tester la capacité des forces polonaises à s'intégrer dans un environnement multinational.

    → A (RE) LIRE : L'Otan estime que la Russie est une «menace potentielle»

    Anaconda est aussi l'illustration concrète des décisions qui devraient être prises au sommet de l'Otan, début juillet à Varsovie : renforcement des capacités de commandement de l'Alliance en Europe du Nord et de l'Est et validation du principe consistant à déployer par rotation une brigade blindée en Europe. Quatre mille hommes envoyés tour à tour en Pologne et dans les pays baltes notamment pour faire face à la menace potentielle de la Russie.

    Les pays baltes qui accueilleront courant juin l'exercice « Coup de Sabre » (« Saber strike ») réunissant 10 000 soldats pour tester leurs capacités opérationnelles sur le terrain, alors que « Réponse rapide » (« Swift Response ») en Allemagne évaluera dès cette semaine les capacités de réaction rapide de l'alliance afin d'intervenir en cas de crise.

    → A (RE) LIRE : Le Conseil Otan-Russie sort de son sommeil

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.