GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Royaume-Uni: consternation après le meurtre de la députée Jo Cox

    media Plusieurs veillées à la mémoire de la députée Jo Cox ont été organisées spontanément jeudi soir, 16 juin 2016 DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

    La députée britannique pro-UE Jo Cox, 41 ans, a succombé à ses blessures après avoir été attaquée ce jeudi 16 juin à Birstall, près de Leeds, dans le nord de l'Angleterre par un homme qui lui a tiré dessus et l'a poignardée. Le camp pro-UE a aussitôt annoncé suspendre sa campagne. Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé l'annulation d'un meeting pro-Union européenne prévu ce jour à Gibraltar.

    Avec notre correspondante à LondresMuriel Delcroix

    Ce meurtre violent a plongé le pays sous le choc : lors d'une conférence de presse la police a confirmé que la députée travailliste venait de tenir sa permanence hebdomadaire dans une bibliothèque municipale, près de Leeds, quand une altercation a éclaté un peu avant 13h.

    Bien que les circonstances de l'attaque ne soient pas encore claires, des témoins ont raconté que Jo Cox a été attaquée dans la rue par un homme de 52 ans qui a sorti une arme à feu et tiré plusieurs fois sur elle puis l'a poignardée alors qu'elle était déjà à terre mortellement blessée. Un homme a également été poignardé en tentant de s'interposer entre la députée et son agresseur, qui a été arrêté quelque temps après.

    Le mobile du meurtre n'est pour l'instant pas connu. Jo Cox, âgée de 41 ans et mère de deux enfants, avait travaillé pour l'organisation humanitaire Oxfam. Entrée au Parlement pour la première fois en 2015 lors des élections législatives, c'était l'une des stars montantes du parti travailliste et l'ensemble de la classe politique a rendu hommage à une figure très populaire.

    Réactions

    L'ensemble de la classe politique, ce jeudi après-midi, se dit « absolument sous le choc » après cette violente attaque.

    Plusieurs veillées à la mémoire de Jo Cox ont été organisées spontanément jeudi soir et notamment près de la péniche où elle, son mari et leur deux petites filles habitaient. La députée était entrée à la Chambre des Communes il y a un an à peine et sa mort brutale vient d'endeuiller l'ensemble de la classe politique britannique.

    David Cameron, dans sa première réaction sur son compte Twitter, a écrit : « La mort de Jo Cox est une tragédie. Elle était une députée engagée et bienveillante. Mes pensées vont à son mari Brendan et à ses deux jeunes enfants ».

    « Nous venons de perdre une grande star. C'était une députée brillante qui menait une campagne assidue en faveur des réfugiés et en particulier les réfugiés syriens. Elle avait un grand sens de ce qui était juste, elle avait un grand coeur et énormément de compassion », a également déclaré David Cameron. 

    ►Le leader travailliste Jeremy Corbyn, réuni devant le Parlement et entouré des ses collègues, a aussi rendu hommage à Jo Cox : « C'était une députée exemplaire, véritablement au service de la démocratie. Ce qui s'est passé est au-delà de l'horreur, et j'espère que tout le monde est conscient que la haine ne résoudra jamais rien, seule l'unité peut résoudre les problèmes. Jo en était persuadée et nous aussi ».

    ►Le président français François Hollande a tenu à exprimer sa « profonde émotion » et dit son « entière solidarité » au peuple britannique.

    Les drapeaux flottant au-dessus du Parlement sont en berne et les campagnes pro et anti-Brexit ont été suspendues jusqu'au week-end.

    La députée Jo Cox a succombé à ses blessures quelques heures après avoir été agressée par un homme qui lui a tiré dessus et l'a poignardée. (Photo de la députée Jo Cox le 21 mars 2016). PRU / AFP

    La conseillère municipale Lisa Holmes a bien connu Jo Cox : « Elle était du Parti travailliste et moi, je suis du parti conservateur. Mais vous respectez des personnes qui travaillent dur. Et Jo a été une de ces personnes qui travaillait dur. Je suis vraiment choqué. Ça s’est passé dans la ville où j’ai grandi. Mes parents y habitent encore. C’est vraiment un village.

    Qui aurait pu imaginer qu’un tel drame puisse de produire dans cet endroit. On ne sait pas encore exactement ce qui s’est passé. Apparemment, deux hommes étaient en train de se disputer. Je m’imagine très bien que Jo a voulu s’interposer, essayer de calmer les choses. Et cette réaction ne m’étonne pas d’elle. C’était son caractère, sa personnalité.

    Elle s’est toujours engagée pour que les gens puissent vivre ensemble en paix. Elle était toujours prête à aider les gens. Et franchement, moi dans une pareille situation, j’aurais agi de la même façon ! Parce que notre travail, c’est de s’occuper des habitants de notre communauté, de sortir et de leur parler ! »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.