GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Euro 2016: #AdopteUnBelge, quand le plat pays réclame un peu d'hospitalité

    media Supporters belges durant le match de l'Euro 2016 Hongrie-Belgique à Bruxelles, le 26 juin 2016. Reuters

    Ce vendredi 1er juillet, le Pays de Galles affronte les Belges à Lille, dans le nord de la France. Et, pour l'occasion, un supporter des Diables rouges, l'équipe belge, a lancé une initiative baptisée #AdopteUnBelge qui fait le buzz sur les réseaux sociaux. L'idée : héberger les supporters belges qui investissent en masse «la Capitale des Flandres».

    Bruxelles ne se trouve qu'à une centaine de kilomètres de Lille. Donc, pour les Belges, le match de ce vendredi 1er juillet est un peu comme s'il se jouait à domicile. Ils seront très nombreux à traverser la frontière pour aller soutenir leur équipe. Jusqu'à 160 000, selon la municipalité française. Les autorités locales s'attendent donc à une déferlante noir-jaune-rouge dans cette ville qui compte moins de 250 000 habitants.

    Les Belges envahissent Lille

    A tel point que la police du Royaume a déconseillé aux supporteurs belges, dépourvus de billet, de se rendre à Lille, parce que la zone du centre-ville, réservée pour la retransmission de la rencontre, risque d'être saturée. Pour ceux qui feront le trajet malgré tout, et qui souhaitent passer la nuit sur place, il faut trouver un logement. Mais les hôtels du centre affichent tous quasi-complet. D'où l'idée de ce supporteur belge de demander l'hospitalité à ses voisins du Nord, « histoire de ne pas rentrer bourré au plat pays », écrit-il.

    Son initiative #AdopteUnBelge a fait le tour du net. Certains Belges promettent de ramener des bières et du chocolat en échange d'une place sur un canapé. Même le ministre français des Sports, le nordiste Patrick Kanner, a retweeté le message, et en appelle à l'hospitalité des Lillois.

    Les Diables rouges ont le vent en poupe

    Cela fait plus de quinze ans que l'équipe belge n'a pas participé à un Euro de football. Depuis le début de la compétition sportive, les couleurs noir-jaune-rouge s'affichent partout, aux vitrines des magasins, aux fenêtres des immeubles, aux rétroviseurs extérieurs des véhicules. Des cornes de diables sont même fixées au toit des voitures, assorties d’une queue fourchue rouge accrochée à l’essuie-glace arrière, effet diabolique garanti dès 20 km/h !

    Tout cela, bien sûr, en hommage au nom de l'équipe nationale, les Diables rouges. Certains vont jusqu'à créer des chansons en l'honneur de leur joueur favori. C'est le cas du groupe de punk bruxellois Keeper-Volant. Il a dédié son œuvre immortelle au capitaine des Diables, Eden Hazard, qui s'est illustré lors des huitièmes de finale, en marquant le but libérateur.

    → Lire aussi, l'article de La Libre Belgique qui a testé l'opération «en vrai» !

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.