GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Royaume-Uni: de David Cameron à Theresa May

    media Theresa May, la prochaine Premier ministre et son mari Philip John May devant le Parlement de Westminster. Londres, le 11 juillet 2016. REUTERS/Neil Hall

    Tout s'accélère au Royaume-Uni. David Cameron a annoncé lundi après-midi 11 juillet que Theresa May lui succédera mercredi soir au poste de Premier ministre. C’est donc un nouveau rebondissement dans cette journée. Lundi matin, Theresa May s'était retrouvée seule en lice après l'abandon d'Andrea Leadsom, la secrétaire d'Etat à l'Energie.

    Avec notre correspondante à Londres,  Murielle Delcroix

    La situation politique au Royaume-Uni évolue à un rythme absolument tourbillonnant. Theresa May était donc de facto le nouveau Premier ministre, mais il manquait quand même une pièce pour compléter ce puzzle, le locataire démissionnaire de Downing Street vient de l’ajouter.

    David Cameron est venu annoncer devant sa résidence officielle qu’il présenterait sa démission à la reine mercredi 13 juillet et qu’il céderait la place à Theresa May dans la foulée mercredi soir.

    Un peu plus tard, la nouvelle dirigeante conservatrice est apparue devant le Parlement de Westminster entourée de son mari et de son équipe. Theresa May qui s’est dit honorée d’avoir été choisie et a promis sous son leadership une nouvelle vision, forte et positive, pour le pays qui s’engage dans un avenir hors de l’UE.

    Un ministère pour gérer le Brexit

    Theresa May devient donc leader du parti conservateur en même temps que Premier ministre. Elle doit maintenant nommer son gouvernement et décider des portefeuilles attribués ou pas. Par exemple au ministre de l'Economie George Osborne ou encore à l'ancien maire de Londres et Brexiter Boris Johnson.

    Les premières priorités pour la nouvelle dirigeante seront de tenter d’unifier le parti conservateur qui s'est déchiré sur la question européenne et puis aussi de mener à bien les délicates négociations post-Brexit avec les 27 membres restants de l’UE.

    Seule certitude sur cette question, Theresa May ne cesse de répéter qu’elle ne reviendra pas sur la décision d’une majorité de Britanniques de quitter l’UE et va mettre en place un ministère spécialement dédié à la gestion du Brexit. Et le nouveau Premier ministre a promis de mener ces discussions d’une main de fer, dans la lignée d’une autre dirigeante au caractère bien trempé, Margaret Thatcher.

    Durant cette campagne, ma position était guidée par trois principes : premièrement, le besoin d’une gouvernance forte et éprouvée pour nous guider à travers une période économique qui sera difficile et incertaine. Bien sûr, nous avons besoin de négocier le meilleur accord pour le Royaume-Uni qui sort de l'UE et nous devons définir un nouveau rôle pour notre pays dans le monde. Le Brexit signifie le Brexit et nous allons en faire une réussite. Deuxièmement, nous devons unir notre pays et troisièmement, nous avons besoin d’une vision forte nouvelle et positive pour le futur de notre pays, la vision d’un pays qui ne travaille pas uniquement pour quelques privilégiés, mais pour chacun d’entre nous, parce que nous allons donner aux gens un plus grand contrôle de leurs vies. Voilà comment, ensemble, nous bâtirons une meilleure Grande-Bretagne.

    Theresa May 11/07/2016 Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.