GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 26 Avril
Samedi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Coup d'Etat raté en Turquie: huit militaires turcs se réfugient en Grèce

    media Un hélicoptère militaire turc a atterri à l'aéroport d'Alexandroupoli (nord de la Grèce), avec à son bord huit hommes qui ont demandé l'asile et été arrêtés, le 16 juillet 2016. Eurokinissi/Panagiota Tsikaki/via REUTERS

    Le coup d'Etat manqué en Turquie met la Grèce dans une position difficile, après l'atterrissage d'un hélicoptère de l'armée turque sur le sol grec. Huit personnes qui étaient à son bord demandent l'asile en Grèce. Le ministre turc des Affaires étrangères a demandé leur retour en Turquie. Le gouvernement grec, lui, reste prudent.

    Avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard

    Pas de renvoi en Turquie prévu pour les huit passagers de cet hélicoptère qui vont donc pouvoir demander l'asile en Grèce. Selon la télévision publique ERT, il s'agirait de 7 militaires et d'une personne en civil. Pas des haut-gradés, explique une source proche du Premier ministre grec qui ajoute que la procédure commencera lundi et prendre deux semaines.

    La porte-parole du gouvernement grec, Olga Gerovassili, explique que la Grèce « respectera les procédures prévues par le droit international », mais elle « prend très au sérieux » le fait que les « personnes arrêtées ont été accusées dans leur pays de violer les règles de la Constitution et ont tenté de renverser la démocratie ».

    Tout a commencé samedi matin, lorsqu'un hélicoptère militaire turc a envoyé un signal de détresse à l'espace aérien grec. Il a été escorté jusqu'à Alexandroupoli, une ville à la frontière avec la Turquie, explique Olga Gerovassili.

    Le gouvernement grec compte renvoyer l'hélicoptère « le plus tôt possible ». Pour la Grèce, la situation est difficile, car elle entretient des relations compliquées avec son voisin sur la question des frontières, notamment et de Chypre.

    Re(lire): Bayram Baltci: «Pour la première fois, l’armée turque se montre divisée»

                 Turquie: retour sur un coup d’Etat avorté et meurtrier

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.